Seule mais heureuse

Ça doit faire un sacré paquet de mois, maintenant. Seule depuis que j’ai décidé de rompre. Au début, je n’avais pas le temps et l’envie de me lancer dans une nouvelle histoire. En même temps, dans mes semaines et mon planning bien serré de l’époque, il aurait du sacrément s’accrocher, le futur amoureux potentiel ! Entre les études à distance, les séances de ciné hebdomadaire avec Mi Amiga, les cours de chinois puis les cours de salsa, je n’arrêtais pas. Et puis, je n’avais besoin de personne pour me sentir heureuse et mes journées remplies d’attentions, d’amies, de sourires et d’un tas de petites choses qui rendent la vie belle.
Je crois aussi que je suis passée d’une époque où je me laissais porter et guider par le feeling du moment à une certaine peur de me jeter à l’eau. Mais se jeter à l’eau, pour quoi ? pour qui ?
Aujourd’hui, cela fait huit mois que je suis rentrée en Belgique. Et je n’ai pas plus l’envie absolue et tenace d’être avec quelqu’un juste là, maintenant. Je ne crois pas (et j’espère) que je ne fermerais pas la porte si une opportunité intéressante se présentait et si elle remuait quelque chose en moi. Mais je ne passe pas mes journées à soupirer après ce graal que certaines cherchent à tout prix. 
C’est étrange… mais je prends tout cela avec philosophie. En même temps, je dois dire que je ne me sens pas prête à faire des concessions, à déranger mon mode de vie actuel. Du moins, tant que je ne me sentirais pas plus installée, hors de chez mes parents. Tant que je ne serais pas chez moi, avec une plus grande liberté de mouvement.
Bref, c’est un peu comme si j’avais mis ma vie sentimentale en hibernation. Le temps d’avoir le permis, de me sentir prête (mais à quoi ?!), de retrouver une certaine liberté que j’ai un peu perdue ou mise entre parenthèses en rentrant chez mes parents. Je ne sais pas. Mais je vis bien la situation actuelle, en tout cas. Et ce soir, je ne ressentirais pas de pincement particulier au cœur par rapport à la date, ça c’est sûr !
Advertisements

6 thoughts on “Seule mais heureuse

  1. Quand j'ai quitté mon ex, pendant une bonne année je n'ai pas été prête à tenter une nouvelle relation…c'est revenu par après, maintenant je cherche mais je n'ai pas encore trouvé 😉

  2. Je pense surtout que tu ne veux plus de "passion", ce côté "graal" que certains veulent à tout prix et qui s'y brûlent les ailes. Rien de constructif avec la passion… Je reste persuadée que nous n'avons pas besoin d'être accompagnée pour se sentir bien, tu en es une preuve 🙂

  3. Woaw, je crois que c'est ça en effet, même si jusqu'à ton commentaire, je n'avais pas vraiment réussi à mettre les bons mots sur ce ressenti…Merci pour ton commentaire 🙂

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s