Weekend à Amsterdam – Part I

P { margin-bottom: 0.21cm; }

Amsterdam… Ses musées, ses canaux, son architecture,sa douceur de vivre (ou du moins, c’est l’impression que l’on en retire) mais aussi les vélos qui foncent sans se soucier des piétons, son quartier rouge et l’odeur assez forte que l’on fleure dans certaines de ses rues…
Si j’avais bien essayé de planifier quelques peu notre trop bref weekend, le temps et la pluie surtout, nous ont forcées à revoir notre programme.

© C.F.

Samedi, comme prévu et à l’arrivée… enfin une fois la carte I amsterd*m achetée, nous avons commencé notre court séjour par la croisière sur les canaux. Grosse déception, l’attente d’une heure sous la pluie. Et puis, j’en avais gardé un meilleur souvenir lors de mon premier passage dans cette ville il y a quelques années. Il faut dire aussi que les vitres couvertes de pluie, de buées et dont seulement une sur deux s’ouvrent ne permettent pas d’en profiter autant que lorsque le temps est sec. Sans compter que j’avais la plus mauvaise place, au bout de la banquette, côté couloir et donc j’étais assez éloignée des vitres… Reste que cela vaut le tour pour un premier aperçu de la ville et de son histoire ainsi que pour les canaux vus de l’eau.

© C.F.
Affamées et suite à une erreur de numéros sur le plan, nous nous sommes rabattues sur un fast food bien connu, dans la gare centrale, pour le diner. Il faut dire que mes comparses n’avaient pas envie de s’aventurer dans le centre à la recherche d’un petit resto, on a donc fait au plus rapide. J’ai suivi sans broncher, espérant que les repas suivants seraient un peu plus goûteux.

L’estomac plein, nous nous sommes alors dirigées vers le centre. Petite balade vers le Palais Royal et ses pigeons pas farouches pour un sou et les rues attenantes.

Le palais royal

Ma Best, qui s’est essayé au dressage de pigeons. © C.F.


Vu la pluie qui n’arrêtait pas de tomber, on a donc remplacé la visite de l’Hortus Botanicus par celle du musée Van Loon, histoire d’être à l’abri des gouttes. Une bien chouette visite, la maison est vraiment superbe…même si c’est loin d’être le genre de déco que je souhaiterais chez moi ! Sans oublier le jardin où il doit être bien agréable de prendre un verre quand le soleil se montre. Par contre, nous avons été quelques peu surprises, lors de la visite des étables, reconverties en café, de l’odeur de cheval encore bien présente (mais pas trop forte non plus)…

Musée Van Loon © C.F.

Nous trois dans le musée Van Loon © C.F.
À notre sortie, profitant de l’accalmie, nous nous sommes arrêtées au marché aux fleurs et aux boutiques qui le longent. Un must-see si vous vous rendez à Amsterdam. Outre les différentes échoppes où vous pouvez acheter bulbes et autres souvenirs de votre séjour, n’oubliez pas de vous arrêter dans cette boutique dédiée à Noël et à ses décorations. Un endroit magique ! Lors de notre visite, nous étions à 188 jours du réveillon.

Des tulipes ! © C.F.

La journée touchant à sa fin tout doucement à sa fin, la visite suivante fut consacrée au Musée du Sexe. Et alors là, malgré l’entrée vraiment pas chère, c’est une visite que je ne conseillerais pas. Mais alors pas du tout. J’étais sans doute un peu naïve en espérant quelque chose qui ressemblerait à un musée et franchement, on en est loin ! C’est plutôt une collection d’images pornographiques à destination d’un public masculin. Et si au début, on est un peu curieux, on arrive vite au point où ça fait vraiment trop. Sans parler des mannequins et animations d’un goût plus que douteux… Pour le coup, j’aurais sans doute dû suivre les conseils de mon guide et passer mon chemin, car je n’ai pas du tout aimé, les deux autres, par contre, ont trouvé l’expérience amusante si j’en crois le « T’as pas aimé ? » un peu surpris à la sortie.


Sur notre « lancée », nous avons alors été fait un tour, assez bref, dans le fameux Quartier Rouge. Et même si en Belgique, nous avons aussi dans diverses villes ou le long de certaines nationales, des bars où les filles sont exposées en vitrine, ça n’est pas aussi racoleur et aussi « direct » que là-bas… Mais bon, dans tous les guides, cela fait partie des choses à voir à la nuit tombée, on y est donc allées mais seulement en début de soirée. Et on est vite ressorties, pas à l’aise du tout.

Et puis, le temps d’un souper rapide et pas le moins du monde mémorable, il était l’heure d’aller découvrir notre hôtel et récupérer nos bagages (voyage organisé par l’Amicale du CHR, le bus nous avait déposé dans le centre avant d’acheminer les bagages à l’hôtel).
(À suivre) 

NB : les photos sans aucune mention sont de moi 🙂

5 réponses sur « Weekend à Amsterdam – Part I »

  1. J'ai manqué d'y aller deux fois cette année, je crois que la 3ème sera la bonne 🙂 Il y a des choses que tu as faites que je n'aurai même pas envisagé (musée du sexe ou le quartier rouge la nuit tombée) même si c'était conseillé :p Merci pour les jolies photos 😀

  2. @Chibi : Je t'avouerai que moi non plus ça n'aurait pas été ma priorité pour deux jours (et même il y a huit ans, je pense qu'on ne l'avais pas envisagé sur 4 jours) mais bon, j'ai suivi…et je ne le referais pas !@LadyMilonguera : Tu as sans doute raison, c'est sûrement un signe positif 😉

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s