Nouvelle étape : la recherche d’appart’

Bon, ok, ça y est, j’ai le permis. Reste qu’actuellement, je n’ai pas les moyens de m’offrir une voiture (et toutes les joyeusetés qui vont avec) et qu’en plus, ça ne diminuerait nullement mes heures quotidiennes de transport.
Bref, maintenant que j’ai le graal, l’étape suivante, c’est un vrai chez moi. À la base, j’avais en tête Bruxelles. Normal, c’est là que je bosse. Je me suis quand même très brièvement posé la question « et ailleurs, peut-être ? » Mais très vite, je me suis rendue compte qu’ailleurs, ça signifiait aussi souvent une voiture pour les déplacements personnels : courses, sorties, hobbys, etc. 
Vient ensuite la question phare : un studio ou une coloc’? J’avoue, je balance entre les deux, mais souvent un peu plus vers le studio. D’accord, c’est plus cher et je ne pourrais me permettre que quelque chose qui, en superficie, irait de 35m2 à 50m2, grand maximum pour mes finances. Enfin, 35m2, si c’est bien agencé et réparti, ça peut-être vraiment bien.
De l’autre côté, la coloc’. Plus d’espace même si parfois ce n’est pas tellement plus et en fonction du nombre de colocataires, la différence de prix n’est pas non plus si énorme et… à partager ! D’autant plus qu’il faut aussi organiser la cohabitation et régler quelques contingences quotidiennes.  Bref, si j’ai toujours vécu en colocation en Espagne ou pendant mes études en Belgique et si ça s’est toujours plutôt bien passé, ce qui me ferait reculer à l’heure actuelle, ce sont les mauvaises expériences de ma sœur sur Bruxelles, et puis peut-être un peu l’âge. L’envie d’avoir un endroit où je me sente vraiment chez moi et ça, c’est pas toujours évident en coloc’ et surtout un endroit calme en semaine.
J’en suis là de mes réflexions pour l’instant. Aucunes visites d’effectuées, quelques coups d’œil jetés sur internet sans plus et quand même quelques annonces de colocation, mais uniquement sur C*uchsurfing, auxquelles j’ai répondu, sans résultats. Je crois que j’ai quand même une légère appréhension à sauter le pas, mais bon, il va falloir se jeter à l’eau et commencer à passer des coups de fil et chercher activement. Et puis, si l’envie est bien là, je sais aussi que j’ai le temps, je suis encore chez mes parents et n’ai pas la pression de trouver un toit. Je compte donc bien le prendre pour trouver mon futur nid. Et si vous avez des conseils à me donner pour ma recherche, n’hésitez pas !

4 réponses sur « Nouvelle étape : la recherche d’appart’ »

  1. une fois mon CDI signé j'ai directement cherché un appart (c'était donc il y a 11 ans et demi), j'ai eu de la chance j'ai trouvé en 1 mois. au niveau des conseils, choisis un quartier dans lequel tu te sens bien (et je parle bien de quartier, pas spécialement de commune) proche de toutes facilités (transports en commun et grand magasin). au niveau de l'appart, faut que tu aies le coup de coeur bien évidemment et au niveau des espaces il te faut des murs pour y mettre des meubles et si tu trouves un appart qui te permette d'avoir ta machine à laver c'est idéal parce qu'aller laver son linge à l'extérieur ça doit être chiant :-)sinon, immoweb est encore le site où tu trouveras un maximum d'infos.

  2. Eh bien, merci 🙂 ça rejoint un peu mes premières idées, et les transports en commun c'est un gros critère vu que je suis susceptible d'être déplacée dans n'importe quelle bureau sur Bruxelles…

  3. Je suis d'accord avec Unicks, les transports en commun et un quartier dans lequel tu te sens bien. Et si possible avec des commerces pas trop loin, genre boulangerie et épicerie-supermarché, c'est bien pratique de pouvoir aller acheter LE truc qui te manque vite fait.Et pour ta recherche, c'est à toi de mettre les critères qui te paraissent indispensables. Moi c'est d'avoir une cuisine fermée, une terrasse, un appartement traversant (pour pouvoir faire des courants d'air quand il fait trop chaud et aussi pour la luminosité) et depuis que j'ai vécu le stress de Bruxelles avec une voiture, le must c'est d'avoir une place de parking…Et sinon, pendant ta visite, regarde bien partout les murs, le plafond, pour détecter tout ce qui peut être suspect, genre infiltration (encore un truc que j'avais pas vu à Bruxelles), salpêtre, et autre joyeuseté ! Et aussi regarde bien comment sont isolées les fenêtres (double vitrage ou pas, de l'air qui passe quand tu mets la main devant la fenêtre) pour éviter les mauvaises surprises quand il faut chauffer en hiver… Courage pour ta recherche !

  4. Ah, t'inquiète, l'état des murs et des plafonds, c'est vraiment pas le truc que je zappais après les emm******s que j'ai connu suite à un champignon d'humidité sur le mur de ma chambre à Madrid ! Merci pour tes conseils en tout cas ! Bises

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s