Une décision importante

Dans les semaines à venir, je vais devoir me décider… Opération ou pas ? Un nouveau regard ou mes « vieilles » lunettes ?

Souffrant d’une forte myopie depuis des annéééééees, ça faisait longtemps que l’envie me trottait. Me faire opérer et peut-être, enfin, voir « normalement ». Il faut dire que je ne supporte plus les lentilles depuis longtemps et que, mettre mes lunettes, c’est la première chose que je fait le matin. Autant dire que sans, je ne vois rien. Donc, à la piscine, au sauna/hammam, à la plage, je suis dans un brouillard total où je distingue très vaguement les formes et couleurs. Certaines activités, comme un cours d’aquajump, par exemple, me sont donc totalement inaccessibles.

Il y a deux semaines, j’avais ma visite annuelle chez l’ophtalmo et j’ai donc reposé la question : opérable ou pas ? Direct, elle m’a annoncé que j’étais limite et qu’elle m’envoyait donc chez un spécialiste, l’ohptalmo qui l’a opérée, elle. Coup de bol, j’appelle et, suite à un désistement, j’ai un rendez-vous pour le bilan lasique le lendemain.

Hop, une flopée d’examens de toutes sortes et le verdict : opérable. Deux options : le lasik et l’implant torique ICL. En gros, ça signifie quoi ? Lasik, c’est une opération qui ne sera probablement pas à 100%, qui peut bouger dans le temps et qui me donnera une vision nocturne un peu floue et 3900 euros pour les deux yeux. L’implant torique, ce sera une correction à 100%, stable et réversible mais avec un risque de cataracte de 1,4% dans les dix ans et un coût de 6000 euros. Sachant que dans un cas comme dans l’autre, le remboursement de la mutuelle est de 125 euros par œil. Des cacahuètes quoi !

Et donc, maintenant, j’en suis là : l’ophtalmo me déconseille le lasik, bref, si je me fais opérer, il faut mieux retenir l’option implant. Et je dois avouer que mon plus gros doute, c’est quand même le prix. Est-ce que mon confort, puisqu’in fine, c’est quand même de ça qu’il s’agit, et la qualité de vie que je pourrais y gagner valent 6000 euros ? Et puis, une fois ces 6000 euros envolés de mon compte épargne, il ne me restera pas grand-chose (mais suffisamment pour parer un imprévu, disons, moyen).

Autour de moi, les avis sont partagés. Certains disent que s’ils étaient opérables, ils n’hésiteraient pas. Ma mère me dit que ce que je vais gagner en confort et qualité de vie vaut bien ces 6000 euros. Et puis, il y a ceux qui trouvent que 6000 euros, ça ne vaut pas une telle opération. Mais en même temps, il s’agit de gens avec une vision normale ou une faible correction, qui sont donc à mille lieues de se mettre à ma place, d’imaginer ce qu’est ma vision, ma vie avec ma myopie.

Je me donne un mois à six semaines maximum pour me décider. J’ai fait quelques recherches superficielles sur le sujet sur internet et les témoignages varient énormément. En même temps, souvent, une partie de la réussite d’une telle opération est due au médecin, à ces capacités et son diagnostic. Le mien serait apparemment un crack et mon ophtalmo habituelle a une entière confiance dans son diagnostic (même si je voudrais en reparler avec elle).

Enfin, si vous vous êtes fait opéré d’une myopie avec des implants toriques ou si vous connaissez quelqu’un qui l’a fait, le recommanderiez-vous ? êtes-vous satisfait ?

2 réponses sur « Une décision importante »

  1. Mon beau-frère a des « lentilles dans l’oeil », c’est ça des implants toriques ICL ? Si oui, je peux te mettre en contact avec lui. Bisous.

    1. Il existe plusieurs types d’implants (trois, je crois) mais au niveau de la méthode opératoire, c’est pareil. Je veux bien, oui, merci 🙂 Bisous

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s