De courts à longs, le parcours du combattant

Il y a encore quelques mois, je ne jurais que par mes cheveux courts. Et puis, comme d’hab, j’ai eu envie de changement, et surtout de retrouver des longueurs. Et c’est là que le parcours du combattant commence…

D’abord, je pars de loin. Je les avais vraiment vraiment courts quand j’ai pris la décision de les laisser pousser à nouveau.

Ensuite, avec ma nature de cheveux, laisser pousser, c’est une opération délicate. À chaque passage chez le coiffeur, il faut retirer de la masse, resculpter la coupe, bref, s’armer de patience.

Et puis, même si je ne suis pas encore arrivée au seuil critique où ils sont trop longs pour rester en place mais pas assez pour leur éviter de n’en faire qu’à leur tête, et bien, j’en bave déjà. La faute à ce climat et cette météo pourrie en ce moment. Trop humide, mes cheveux bouclent. Mais évidemment de manière un peu aléatoire. Chacun indépendamment des autres.

Alors, j’étais contente jeudi, en sortant du salon de coiffure, parce que celle qui s’est occupée de moi, au lieu de chercher à lisser à tout prix, a tenu contente de la nature de mes cheveux. Un peu trop peut-être, car elle a un peu exacerbé leur tendance naturelle. Résultat, deux jours plus tard, impossible pour moi de reformer quelque chose de potable dans ma crinière.

Vivement que ça pousse !

Advertisements

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s