Sweet week

C’est la première fois depuis que je vais au cours de néerlandais, que la semaine ne me pèse pas trop. Sans doute parce que cette fois, j’ai quitté le boulot plus tôt les deux fois, me laissant presque deux heures de libre entre l’arrivée à la maison et le départ pour le cours. Et ça, ça fait du bien…

Très bonne semaine au boulot avec la présence temporaire d’une collègue que j’apprécie beaucoup et qui travaille ailleurs d’habitude. C’est chouette de l’avoir au bureau juste à côté du mien. Je crois que ça va me faire bizarre de ne plus la voir dans deux semaines. Et puis, surtout, le rythme a été un poil moins soutenu depuis mercredi et ça, c’est presque relaxant.

Comme tous les mercredi, j’ai énormément profité de ma soirée libre. Mon dieu, quel plaisir à chaque fois de traîner devant la télé, le chat sur les genoux à visionner des programmes que j’ai enregistré la semaine ou les jours précédents. Et puis, comme ma collègue voulait aller manger des frites à midi, pas de repas chaud à préparer, c’était du temps à cocooner tranquille en plus !

Vendredi, je suis allée manger avec des amis. Malheureusement, on avait pas réservé là où l’on souhaitait aller et il n’y avait plus de place, on s’est donc finalement installés dans un resto belgo-mauritien du côté de Saint-Boniface. C’était bon…et puis, la carte des desserts est à tomber ! Un dernier verre ensuite, enfin plutôt un thé. Résultat, quand on a quitté Ixelles, il était minuit passé. Plus trop de métro et plus de bus, on est rentrés à pied. Il était donc 1h00 quand j’ai poussé la porte de chez moi, hors de question d’aller à la salsa…

Hier, j’ai profité de devoir aller dans le centre pour acheter le cadeau d’anniversaire de ma mère pour pousser la porte d’un magasin de danse et ressortir avec une paire de chaussures. J’ai hâte de les tester lundi au cours et surtout en soirée ! Par contre, je me suis chopée une drache d’enfer… résultat : je n’ai plus mis le nez dehors du reste de la journée.

Et aujourd’hui, au minimum, je vais me rendre à l’événement « L’appartement » à Saint-Gilles. Des créateurs, de la musique, un bar et un buffet (si j’ai tout bien compris) et surtout des créateurs. Je vais d’ailleurs y rencontrer Daphné d’Octopurse à qui j’ai demandé une deuxième bandoulière pour mon sac et qui m’a proposé de la retrouver à Saint-Gilles afin de m’épargner les frais de port.

Advertisements

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s