Les oreilles de Buster – Maria Ernestam

Une fois encore, il s’agit d’un livre que ma Best m’a prêté. Cette fois, par contre, le titre ne m’attirait pas. Mais alors pas du tout. Et comme je n’avais pas lu le quatrième de couverture, j’ai été agréablement surprise lorsque je me suis lancée dans sa lecture.

Résumé : Eva cultive ses rosiers. À cinquante-six ans, elle a une vie bien réglée qu’elle partage avec Sven. Quelques amies, des enfants, et une vieille dame acariâtre dont elle s’occupe. Le soir, lorsque Sven est couché, Eva se sert un verre de vin et écrit son journal intime. La nuit est propice aux souvenirs, aussi douloureux soient-ils. Peut-être aussi la cruauté est-elle plus douce lorsqu’on l’évoque dans l’atmosphère feutrée d’une maison endormie. Eva fut une petite fille traumatisée par sa mère, personnage fantasque et tyrannique, qui ne l’a jamais aimée. Très tôt, Eva s’était promis de se venger. Et elle l’a fait, avoue-t-elle d’emblée à son journal intime.
Un délicieux mélange de candeur et de perversion. (Babelio)

Mon avis : Le suspens est tué dans l’œuf dès les premières pages, on sait jusqu’où l’auteure va nous emmener. Et pourtant, le chemin pour y arriver n’est pas si simple et si la décision est claire dans son esprit, Eva espère toujours un revirement de situation, de sentiments.

Eva nous raconte et alterne le récit du passé, de son enfance et adolescence avec celui du présent. Les deux se mêlent parfois et résonnent à l’unisson. L’écriture est agréable, presque douce. On prend le parti d’Eva, même lorsqu’elle va peut-être trop loin, et l’on ressent un immense soulagement lorsque arrive enfin le dénouement. Les chapitres s’enchaînent, plus ou moins long, et l’on n’interrompt la lecture qu’à regret.

Une belle surprise et découverte donc, une lecture que je vous conseille.

Advertisements

4 thoughts on “Les oreilles de Buster – Maria Ernestam

    • Tout à fait ! Je suis d’ailleurs sur une autre déjà, « La vérité sur l’affaire Harry Québert » (deux ans après tout le monde, oui, je sais) et j’en ai avalé un peu plus de la moitié en deux jours. Là, je dois me freiner, en semaine, j’ai moins de temps libre.

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s