Triste semaine

Difficile après les événements de mercredi de reprendre le fil d’une écriture plutôt légère. Et pourtant, la vie continue, doit continuer, avec ses joies, ses peines, ce qui ne signifie pas pour autant qu’on oublie. En voici quelques exemples.

Lundi, en rentrant des courses, je découvre un paquet sous les boîtes aux lettres, dans l’entrée de mon immeuble. Ce sont les livres que Xel0u le l0up m’a envoyé/donné contre participation aux frais d’envoi. Je ne me souvenais plus des livres que j’avais choisi dans sa liste et le plaisir de la (re)découverte fut donc bien au rendez-vous. Et par la même occasion, j’ai triplé ma pile de livres en attente.

Le lendemain, examen de néerlandais. Franchement, pas difficile pour un sou, moins de deux heures après le début, je quittais la classe. Il ne reste plus qu’à attendre les résultats, juste après l’oral de la semaine prochaine.

Mercredi. Retour au boulot et (normalement) dernière séance de kiné suite à mon entorse de début décembre. Sauf que. Je tombe pendant les exercices et me refait une nouvelle entorse au même pied. Médecin et prescription de radio pour le lendemain.

Quand je rentre, après avoir passé deux heures dans la salle d’attente du médecin, j’ai à peine le temps de discuter avec ma coloc’, qu’un « candidat colocataire » sonne à notre porte pour la visite. Après son départ, il me reste peu de temps pour manger et me connecter un peu avant que mon père vienne me chercher (mal reçue par mon médecin bruxellois, je préfère retourner chez mon médecin traitant d’avant après la radio). C’est là que je comprends que quelque chose de terrible s’est produit à Paris, suite à un statut, plutôt sibyllin quand on n’est pas au courant de ce qu’il s’est passé, sur Faceb**k. Le choc quand j’apprends la nouvelle à la radio dans la voiture de mon père.

Jeudi. Radio. Sans doute rien de trop grave, car les radiologues ne m’ont rien dit. Les radios seront envoyées à mon médecin dans les deux jours, je vais quand même à la consultation le soir-même. À nouveau, deux heures d’attente dans la salle d’attente. Et là, après avoir examiné mon pied un peu plus de deux minutes, il me fait un tape (bandage autocollant qui ne peut pas aller dans l’eau) à garder trois jours. Enfin, ce sera quatre, j’y retournerai lundi pour le changer et connaître les résultats de la radio.

Vendredi, je reprends le chemin du boulot. Matinée normale, du monde, mais pas trop pour un vendredi. Et l’après-midi, je reste bien sagement à la maison. J’en profite pour entamer une lecture à suspens, passionnante, je la terminerais d’ailleurs déjà samedi.

Samedi, un café pris avec des amis sur le temps de midi. Un moment sympa, surtout que cela faisait déjà un mois que je n’avais plus vu l’un d’entre eux.

Et puis un dimanche entre glandouille et étude qui s’annonce, comme le précédent. Et comme le précédent, je compte bien en profiter !

Advertisements

2 thoughts on “Triste semaine

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s