En juin, sur le chemin…

Depuis 2011 (oufti, je m’étais pas rendue compte que ça faisait aussi longtemps), j’ai le projet de terminer ce que j’ai entamé. Un peu par hasard il faut bien le dire…

Aux vacances de Pâques 2011, j’étais donc à Logroño en tant qu’auxiliaire de conversation de français dans une école secondaire et j’avais dix jours de vacances devant moi. Dix jours de vacances où la ville se vide. Tout le monde ou presque part. Moi, je n’avais rien prévu. Et puis, je me suis aperçue que dix jours, si tout le monde était parti, ça allait être long. Il fallait donc partir quelques jours. Mais où? Je m’y suis prise vraiment tard et plus trop trop de sous. J’avais bien pensé descendre en Andalousie, mais c’est un peu la pire (après juillet-août) période pour y aller et puis, depuis Logroño, j’en avais pour une bonne journée de bus. Sans compter le prix du billet, du logement etc.

Bref, j’ai pris ce que j’avais sous la main : le chemin de Saint-Jacques. J’ai emprunté un sac ici, un sac de couchage là, pris des vêtements pour trois jours et hop, en marche. Au final, j’ai fait une petite soixantaine de kilomètres en trois jours et l’expérience m’avait beaucoup plue et surtout donné l’envie d’arriver au bout, un jour.

Et donc, voilà, en juin, je repars pour quelques étapes. Une semaine sur le chemin, quelques jours avant chez des amis à Logroño et sans doute une nuit ou deux après, avant d’aller passer une nuit à Bilbao où je reprendrais l’avion.

J’ai beaucoup cogité sur les dates, je pensais en plus ne pas pouvoir compter sur la présence d’une amie chez qui laisser mes affaires « normales » pendant que je ferais le chemin et donc je soupesais plein de choses. Comment savoir jusqu’où j’allais arriver ? Je n’ai pas l’envie de me mettre la pression sur la distance à parcourir, pas envie non plus de prévoir trop court. Bref, c’était un peu compliqué. Ou bien, c’est juste moi qui me compliquait la vie. Là, les dates sont posées avec encore quelques inconnues au milieu, mais j’aviserai une fois sur place.

Enfin, pour l’instant, seuls les billets d’avion sont achetés, il me reste à dénicher tout le matériel : le sac à dos, le sac de couchage mini-mini, les chaussures de marche, 2-3 t-shirts respirants, un pantalon et un short peut-être, sans oublier la pharmacie. Le tout sans dépasser les 10 kg.

Et vous, des projets pour cet été ? vous avez déjà fait quelque chose de semblable ?

Advertisements

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s