Connasse, Princesse des cœurs

ça, c’est typiquement le film qu’à la base, je ne serais pas allée voir. Sauf que j’en avais lu la chouette critique de Florence et que j’ai un abonnement au cinéma (en mode : pas grave si le film est nul, je peux encore en voir d’autres d’ici la fin du mois). Bref, quand mon coloc’ m’a proposé de l’accompagner, je n’ai pas hésité.

Synopsis : Camille, 30 ans, Connasse née, se rend compte qu’elle n’a pas la vie qu’elle mérite et décide que le seul destin à sa hauteur est celui d’une altesse royale. (Comme au cinéma)

Mon avis : Bon, ok le synopsis est super court et on peut résumer le principal du film dans ces deux lignes. Ce qui en fait un bon moment de détente, de rigolade, c’est tout ce que Camille Cottin ose. D’ailleurs, je n’ai pas compté les (très) nombreuses fois où j’ai chuchoté/pensé « Non, elle ne va pas oser » et puis, ben si, elle le fait. Tourné entièrement en caméra cachée, il s’agit bien d’un film avec un fil rouge propre, une « histoire » et pas une enfilade de petites séquences sans queue ni tête.

Et une prouesse qui m’a quand même épatée, c’est sa « vraie » maîtrise de l’anglais, qui n’est pas celle du franglais qu’elle étale dans les 99% du film ! Je crois que personnellement, j’aurais du mal, en parlant plus ou moins correctement l’anglais, d’imiter un anglais vraiment nul de manière aussi convaincante.

Bref, c’est pas prise de tête, on rigole beaucoup et on en sort avec la banane, que demander de plus ?

Signature

Advertisements

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s