Let it snow (Flocons d’amour) – John Green, Maureen Johnson, Lauren Myracle

Ce petit recueil de nouvelles, c’est Choupette qui me l’a passé. Comme d’hab’, je l’ai lu sans avoir lu la quatrième de couverture. Et finalement, j’ai passé un bon moment même si  les romances adolescentes ne sont le genre qui a ma préférence… D’ailleurs, je découvre juste à l’instant son titre français et franchement, ça, ça m’aurait fait fuir !

Résumé : C’est le réveillon de Noël et Gracetown est sous la neige. Mais la météo est plus qu’un simple désagrément. Quand une jeune fille descend inopinément d’un train coincé par la neige, elle va déclencher une série d’événements qui vont bouleverser des vies.

Bientôt, quatorze pom-pom girls gonflées à bloc vont entrer dans le Waffle House local, la soirée DVD de « The Duke » sera brutalement interrompue pour une mission Twister et une barista en plein chagrin d’amour aura le sort d’un cochon américain (teacup pig) entre ses mains…

Alors que ces trois histoires se croisent, des inconnus voient leurs chemins converger et la romance fleurit avec des conséquences qui font chaud au cœur. (Essai de traduction de la quatrième de couverture)

Mon avis : Il s’agit de nouvelles, donc c’est assez court. Comme dit dans le quatrième de couverture, les histoires se recoupent, les personnages se retrouvent d’une histoire à l’autre et pour moi qui ne le savais pas, ça a été une découverte plutôt plaisante même si parfois légèrement compliqué à appréhender car les histoires et certains personnages se ressemblent un peu. C’est peut-être parce que je l’ai lu en anglais, mais je n’ai pas vraiment ressenti de différences flagrantes de style entre les trois auteurs et j’ai trouvé que c’était quand même une sacrée prouesse ou en tout cas une bonne entente entre les trois auteurs pour faire intervenir les mêmes personnages d’une nouvelle à l’autre.

J’avouerais ma préférence pour la première et la dernière nouvelles, celles de Maureen Johnson et Lauren Myracle, respectivement. La première, pour cette histoire où une jeune fille finit par comprendre que la relation dans laquelle elle se trouve ne la satisfait plus, qu’elle est inégale et elle y met fin. Et la dernière pour ce final où se retrouve l’ensemble des protagonistes, qui lui donnait un caractère assez agréable, presque festif, du fait du plaisir de retrouver des « visages » connus.

En gros, ce fut une lecture assez plaisante, même pour moi qui ne raffole ni des nouvelles ni des romances.

Signature

Advertisements

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s