De « nouveaux » yeux

Il y a un peu de deux mois maintenant, je me suis fait opérée de la myopie. Tout à fait satisfaite (pour l’instant) de ce véritable changement dans ma vie, voilà ici quelques infos qui pourraient aider ceux qui envisagent de passer par cette étape aussi.

Première chose, dans mon cas, pas de laser possible. En tout cas, pour une correction totale. Grande myopie et cornée trop fine pour « gratter » suffisamment. La différence de prix étant pratiquement du simple au double entre une opération au laser ou la pose d’implants, j’ai pris mon temps pour y réfléchir…

J’ai caressé un bref instant la possibilité d’une correction partielle au laser. Mais le résultat, testé via des lunettes spéciales, ne m’a pas convaincue. Et puis, je me disais : « Quitte à y passer, autant que ce soit à 100% ». Il ne restait donc plus qu’à trancher entre pas d’opérations ou des implants.

Avantages de ceux-ci :

  • L’intervention est réversible, il suffit de retirer les implants.
  • Niveau douleur, certaines opérations au laser sont très douloureuses, l’implant à part quelques grattouilles, ça n’a pas été le cas pour moi.
  • Le suivi. Un premier contrôle quelques heures après l’opération, le lendemain et trois jours plus tard. C’est rassurant de savoir que tout va bien.
  • À la sortie du bloc, on voit déjà parfaitement. Même si il faut éviter de trop forcer, les yeux fatiguent vite les premiers jours.

Désavantages :

  • Le prix.
  • Le fait que même si c’est réversible, il faudra à nouveau passer sur la tête d’opération pour les retirer/les changer.
  • La possibilité chez certains de développer une cataracte (pourcentage infime chez les jeunes dans les dix ans, mais bon, c’est quelque chose qu’on ne peut pas prévoir).
  • Le suivi : il faut quand même avoir quelqu’un d’assez dispo pour vous accompagner aux différents contrôles et ne pas habiter trop loin du cabinet de l’ophtalmo.
  • Une opération qui se fait en deux fois, avec normalement deux semaines d’écart entre chaque œil. Dans mon cas, vu que je ne supporte plus les lentilles, ce fut à une semaine d’intervalle.

Le déroulement de l’opération, là, je ne sais pas vous en dire grand-chose… Calmants et gouttes anesthésiantes avant de passer au bloc. Charlotte, blouse et chaussons. Champ opératoire sur le visage et visage fixé à la table avec du scotch (pour éviter de bouger). C’est assez impressionnant. Pour le reste, je n’ai rien vu…. Globalement, on incise l’œil, on pose l’implant et on referme. (Pour ceux qui le souhaitent, je pense qu’il y a des vidéos de ce type d’intervention sur youtube… mais il faut sans doute avoir le cœur bien accroché) Parfois difficile de suivre les instructions du médecin, genre fixer la lumière et ne pas bouger quand celle-ci est aveuglante. Petites douleurs pour la pose de l’implant et la rectification de sa position, enfin, entre douleur et gêne, je dirais.

Quant au suivi, quelques heures après l’intervention et que ce soit pour l’œil droit ou l’œil gauche, j’avais trop de tension dans l’œil, il a fallu ponctionner. Vive les gouttes anesthésiantes (même si pour l’œil gauche, ça a nettement moins bien fonctionné, je l’ai senti passé). Pour les autres rendez-vous, tests de la vue classiques.

Pendant toute la période de la cicatrisation, il y a évidemment toute une liste de choses à éviter : l’eau dans les yeux, ne pas porter de poids, ne pas faire de sport, pas de piscine, sauna et autres, porter des coques la nuit pendant deux semaines, les gouttes 4X/jour, etc. Et puis, il y a cet inconfort avec la luminosité trop forte, les contrastes obscurité/lumière, mais tout cela diminue avec le temps.

Un mois-un mois et demi après l’opération, nouvelle étape où on ne sait pas trop bien à quoi s’attendre (et où on angoisse peut-être un peu), le retrait des fils. Alors, franchement, rien de terrible. De nouveaux gouttes anesthésiantes, pas de passage en salle d’op’ et en cinq secondes chrono (ou presque) , c’était fini.

Personnellement, un peu plus de deux mois plus tard, je suis totalement satisfaite. Contrairement à ce qu’on m’avait annoncé, je n’ai plus jamais cherché mes lunettes le matin. Peut-être parce que j’avais remplacé le geste de mettre mes lunettes au sortir du lit par celui d’enlever les coques.

Par contre, là où j’ai eu un peu plus de mal, c’est me faire à ma nouvelle tête. J’ai même pendant deux-trois semaines regretté mes lunettes sur le nez. Maintenant, je me suis plus ou moins habituée et puis, ce changement me permet d’envisager d’autres coupes, impossibles ou peu pratiques avec le port de lunettes.

J’espère que ces quelques (!) lignes serviront à d’autres qui se demandent peut-être si cela vaut la peine de franchir le pas…

Signature

Advertisements

2 thoughts on “De « nouveaux » yeux

  1. Votre témoignage est très utile et rassurant pour moi car j ai une très forte myopie et je ne supporte plus les lentilles (kératites à répétition) et je suis sur le point de franchir le cap moi aussi, meme si j ai très peur.
    Je devrait le faire opérer sur Toulouse.
    J’espère que tout se passera bien…
    Bonne continuation à vous.

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s