En vrac

En vrac, parce que je n’arrive pas à trouver ou à prendre le temps d’écrire par ici. Du moins, autre que des critiques des livres lus et films vus. Et pourtant, j’ai quelques ébauches de texte qui traînent dans ma tête.

En vrac, j’ai à nouveau l’impression de ne pas pouvoir souffler ou pas suffisamment en semaine et le weekend est si vite rempli (ou pas), mais dans tous les cas, si vite enfui. Il faudrait en tout cas que je prenne le pli de quitter un peu plus tôt le bureau deux fois par semaine. Histoire d’avoir le temps de faire quelques courses alimentaires avant de filer à l’un de mes cours.

En vrac, je n’avance pas beaucoup dans le livre que je lis actuellement.

En vrac, je pense déjà/seulement à l’agenda 2016 et je crois que je vais me tourner vers un filofax. À moins que je ne change d’avis.

En vrac, il serait temps que j’arrive au bout de la to-do list établie pendant mes vacances (il y a presque un mois déjà) et qui j’y ajoute les nouvelles priorités.

En vrac, pourquoi les journées n’ont elles que 48 h ?

Signature

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s