Sidérée

Écrire ou ne pas écrire ce soir, comme tous les dimanche, je me suis posée la question. Mais, au fond, maintenir ses habitudes, conserver au moins une normalité de façade, n’est-ce pas la meilleure réponse à apporter ?

C’est samedi matin que j’ai appris ce qu’il s’était passé. Réveil un poil en sursaut quand la radio s’est enclenchée (j’avais une formation ce weekend) et l’info m’a frappée plein fouet. Incrédulité, d’abord, horreur ensuite. Comme tout le monde.

Malgré cette fin de semaine indéniablement sombre et obscure, quelques touches de lumière l’ont éclairée. Comme ce souper inattendu avec une amie mardi soir, ce diner mercredi avec des connaissances avant une « Escape Hunt » ou encore ce café/chocolat offert à mes soeurs vendredi après-midi.

Pour le reste, deux dures journées au boulot avec une affluence élevée, une nuit de jour férié l’estomac barbouillé à faire des aller-retour de ma chambre aux wc, un jeudi sans presque rien manger, cet entretien (enfin) dont j’ai dû mal à savoir si ça s’est bien passé ou moins bien (verdict à la fin du mois) et cette formation d’auto-défense ce weekend.

Signature

Advertisements

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s