Les revenants – Laura Kasischke

On ne change pas un modus operandi qui gagne (souvent, mais à tous les coups), encore un livre prêté par ma Best et dont je n’avais même jeté un œil au résumé avant de l’ouvrir. Et si j’étais plutôt dubitative au sortir de ma lecture de « Esprit d’hiver« , là, Laura Kasischke m’a convaincue.

Résumé : Élève brillante, Nicole était douce et sociable (cheftaine scout, membre de plusieurs associations d’étudiantes). Elle meurt subitement dans un accident terrible.
À l’automne suivant, tandis qu’un nouveau semestre commence, Craig, l’ancien petit ami de Nicole est renvoyé de l’université médiocre où il était entré par relations. Tenu pour responsable de la mort de Nicole mais relâché faute de preuves, il ne parvient pas à surmonter le drame, ne cesse d’y repenser et a l’impression de voir Nicole partout.
Perry, son colocataire, était dans le même lycée que Nicole. Lors d’un séminaire sur la mort par Mira Polson, professeur d’anthropologie, il fait part de ses interrogations et de ses doutes quant à la disparition de la jeune fille. Il dit avoir connu la vraie Nicole : une personne manipulatrice, malhonnête, et séductrice. De son côté, Shelly Lockes, unique témoin de l’accident, conteste la version officielle, selon laquelle Nicole, baignant dans une mare de sang, n’aurait pu être identifiée que grâce à ses bijoux. Selon elle, la jeune fille était inconsciente mais ne présentait aucune lésion.
D’étranges événements surviennent alors: mystérieux appels téléphoniques, cartes postales énigmatiques, apparitions de Nicole… ou d’une fille qui lui ressemble. La rumeur enfle à Godwin Hall, précipitant Craig, Perry, Mira et Shelly au cœur d’un ténébreux mystère qui va transformer leurs vies pour toujours: se pourrait-il que, trop jeune pour mourir, Nicole soit revenue ? (Babelio)

Mon avis : Suspens, secrets et le milieu des universités américaines, voilà les ingrédients de ce roman. Sans oublier la mort en invité principal. Le présent et le passé se croisent constamment, d’un chapitre à l’autre, Laura Kasischke nous balade d’un espace temporel à un autre, sans crier gare. C’est parfois un peu surprenant, dérangeant, car il faut parfois quelques lignes du chapitre pour se situer dans le temps mais ça donne du rythme et nous dévoile les élèments de l’intrigue, les pièces qui ne collent pas dans ce puzzle si particulier, peu à peu.

Un livre qui pourrait donner froid dans le dos et qu’on termine sans s’en rendre compte, presque d’une traite (enfin, si c’était possible). Plus l’histoire avance, plus les indices nous sont distillés, plus l’impatience d’en finir nous titille.

C’est remarquablement construit, tant au niveau du rythme et du style d’écriture que des informations  que l’on y glane sur la mort, le système universitaire américain et ses fraternités et sororités. Mon seul bémol : la fin, un peu en queue de poisson finalement. J’aurais voulu en savoir plus sur les jours qui ont suivi dans la vie des différents protagonistes et pas ce bond rapide de quelques années en avant. Un goût de trop peu aussi sur ces dernières pages. Mais en tout cas, un excellent polar que je vous conseille vivement !

Signature

Advertisements

4 thoughts on “Les revenants – Laura Kasischke

  1. J’avais aussi beaucoup aimé ce roman dont je n’arrivais pas à décrocher.
    Par contre, j’avais été particulièrement frustrée par la fin : ce qui avait finalement largement diminué mon enthousiasme face à cette lecture.

    Depuis, j’aimerais tenter un autre roman de cette auteure mais les quelques avis que j’ai lu sur Esprit d’hiver ne m’encouragent pas vraiment à me lancer.

  2. J’avais gardé un bon souvenir d’Esprit d’Hiver même si j’avais fini par découvrir la fin avant qu’elle n’y parvienne. Tu me fais envie avec celui-ci!

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s