Panne et déboires

Une fois n’est pas coutume, la semaine a été riche en rebondissements… Après la légère inondation de la terrasse la semaine passée, j’ai eu droit à la panne d’électricité. Enfin, j’ai plutôt fait péter le fusible en allumant la machine à laver, le fer à repasser et le four en même temps. Ce qui m’a valu de passer deux heures dans le noir,lampe frontale sur la tête. Et franchement, ça fait long quand même.

Mais la série ne s’arrête pas là. Mardi soir, j’avais zumba. Sauf que souci technique, le prof avait cassé son adapteur donc zéro musique. Il a quand même tenté pendant une bonne demi-heure d’y remédier, avant de nous proposer un cours improvisé sans musique d’une demi-heure et gratuit. Ça ne valait pas un cours de zumba, mais j’aurais au mons transpiré un peu…

Jamais deux sans trois, on a à nouveau un petit souci d’évacuation avec la douche. Petit, parce que je pense qu’on l’a résolu avec la ventouse et surtout parce que je pense que le coupable est un nouveau savon que j’utilise… Il n’y a qu’à voir les nombreux petits morceaux qu’on en a fait remonter. Bref, le coupable est désormais interdit de douche !

Semaine plutôt normale à part ça. Des changements à venir au boulot, au niveau de l’informatisation obligatoire de certains documents et donc de certaines procédures. Bref, ça promet !

J’ai enfin eu mon rendez-vous chez le dentiste où j’ai appris que ce que j’avais pris pour un morceau de dent tombé n’était rien d’autre qu’un bout d’obturation (ce qui explique aussi l’absence de douleur ces trois dernières semaines). Petite intervention du dentiste donc, mais c’était pas donné !

Le citytrip à Barcelone est réservé, on attend plus que la confirmation officielle des congés (qui ne devrait être qu’une formalité). Bref, on peut maintenant bouquiner sévère, se projeter et rêvasser en attendant le départ.

Une soirée à papoter et à jouer aux cartes vendredi soir avec mon coloc’ et une amie. C’est tout simple et tellement agréable.

Une chouette journée de samedi aussi. Brunch avec des amis au programme. Copieux et délicieux, que demander de plus ? Suivi d’un brin de shopping seconde main. Comme souvent, si je trouve le concept intéressant, je déplore de ne pas souvent m’y retrouver. Question de taille, coupe, matière. Le seconde main, c’est encore pire que l’outlet niveau « vais-je dénicher quelque chose ? ».

Et puis, petit ciné tout à l’heure. « Bridge of Spies », qu’une amie espagnole m’a recommandé et je profiterai de mon jour de congé de demain pour aller voir « Demain ». Enfin !

Signature

Advertisements

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s