Brooklyn

Une fois de plus, je me suis laissée guidée par mon instinct lorsque j’ai choisi d’aller voir ce film. Il faut dire que j’ai souvent la flemme de regarder la bande-annonce sur mon pc et je me limite donc à lire rapidement le synopsis sur l’appli de mon ciné. Parfois, le choix se révèle judicieux, et parfois moins.

Synopsis : Dans les années 50, attirée par la promesse d’un avenir meilleur, la jeune Eilis Lacey quitte son Irlande natale et sa famille pour tenter sa chance de l’autre côté de l’Atlantique. À New York, sa rencontre avec un jeune homme lui fait vite oublier le mal du pays… Mais lorsque son passé vient troubler son nouveau bonheur, Eilis se retrouve écartelée entre deux pays… et entre deux hommes. (Allociné)

Mon avis : Le film commence par nous montrer la vie d’Eilis en Irlande et son envie de plus, d’un destin, d’une vie qu’elle ne pourra pas réaliser là-bas. Et puis, arrive le départ. La traversée de l’Atlantique, une véritable épreuve, la découverte d’un « nouveau monde », d’une nouvelle vie, la difficulté à s’adapter, le mal du pays… Ensuite, peu à peu elle prend ses marques, des opportunités s’ouvrent à elle et survint la rencontre avec Tony. Eilis s’épanouit, se plait de plus en plus dans cette nouvelle vie et puis le drame survient, elle doit rentrer en Irlande.

Dans un premier temps, tout semble avoir changé, un tas d’opportunités s’ouvrent à elle et tout le monde souhaite qu’elle reste. Elle est tiraillée entre rester ou repartir, à moins qu’il ne s’agisse de rentrer. Tout lui semble plus beau dans sa ville natale, comme une redécouverte. Et puis, elle devra finalement prendre une décision.

Je n’avais pas d’attente particulière quant à ce film et j’ai beaucoup aimé. Les paysages irlandais, Brooklyn dans les années ’50, les looks de cette époque, on est plongés dans une ambiance plus qu’agréable.

J’ai été un peu désarçonnée par le personnage d’Eilis, j’ai eu un peu de mal à la cerner (un comble, moi qui revendique le droit, la possibilité de pouvoir être tout et son contraire). Mais finalement, sa personnalité est complexe, intéressante et attire la sympathie.

Au-délà de la vie d’Eilis, de ses choix, le film aborde la question de l’exil, volontaire ou forcé, le tiraillement entre deux appartenances, deux lieux et, ayant vécu à l’étranger plusieurs années, c’est un thème qui fait forcément écho en moi.

Un film que je vous conseille donc de voir. Signature

Advertisements

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s