Tout va bien ?

Je ne sais pas combien de messages de la sorte j’ai envoyé hier et auxquels j’ai répondu. Ni dans quel ordre. La journée d’hier avait commencé comme d’habitude, une affluence normale. Et puis, une collègue nous a annoncé qu’on évacuait les stations de métro. On ne savait pas encore. Je suis remontée à l’étage, et ai continué à faire le dossier d’un affilié. Petit à petit, les nouvelles ont commencé à arriver mais ce n’est que lorsque j’ai eu terminé ce dossier un peu compliqué que j’ai pris mon gsm. Déjà quatre messages reçus. Premières vagues d’échange « Je suis au bureau et toi, ça va ? ». La matinée est passée bizarrement, à s’interrompre entre deux affiliés pour vérifier si les uns et les autres étaient en sécurité. Et puis, on a reçu l’ordre de fermer le bureau, après avoir servi les personnes présentes. C’est là qu’on a commencé à prendre le temps de s’informer sur ce qu’il s’était réellement passé…

Un peu après midi, on a eu l’autorisation de rentrer chez nous. Ça n’a pas été simple pour tout le monde. Habitant à 800 mètres de la station de métro de Maelbeek, j’appréhendais de me trouver en plein périmètre de sécurité et effectivement, on était juste au bord. Je n’ai pas tenté le chemin le plus direct pour rentrer chez moi, rue de la Loi, le rond-point Schuman, même pas la peine d’essayer. J’ai donc fait un détour, heureusement en compagnie d’une collègue car je ne connaissais pas du tout l’itinéraire, et observé les rues qui, tour à tour semblaient suivre le cours normal d’une journée à Bruxelles et d’autres, où il n’y avait pas un chat.

Le reste de la journée s’est passée à suivre un peu les infos, par intermittence, regarder une série, se changer les idées (un peu) et ne pas trop savoir quoi faire. En milieu d’après-midi, on a reçu l’information que nos bureaux seraient fermés aujourd’hui.

Après coup, j’ai l’impression de n’avoir vraiment assimilé ce qui s’est passé que ce matin. Hier, même si c’était proche, très proche, une fois l’inquiétude pour les proches et les amis envolée, ça a acquis un sentiment d’irréalité. Petites blagues et pensées sur l’influence que ça aurait sur notre travail la semaine prochaine, comme les jours de lockdown de novembre, ont fusées. Comme je le disais hier « Aujourd’hui, ça va. On verra quand il faudra reprendre le métro ». Ce qui n’est sans doute pas pour tout de suite vu que pour l’instant, le tronçon que j’emprunte quotidiennement est fermé et assuré par un bus.

Heure après heure, la mesure des évènements d’hier se fait plus tangible et je n’ose imaginer ce qu’ont vécu les victimes et leurs proches et tout ceux qui se sont trouvés proches de lieux. Je ne peux m’empêcher de penser à leur douleur et angoisse aujourd’hui. Courage à vous tous.

Signature

3 réponses sur « Tout va bien ? »

  1. Contente de lire que tu n’as pas été touchée personnellement par ces attentats.

    Pour moi aussi, c’est encore difficile de réaliser : se dire qu’à quelques minutes près, on aurait pu faire partie des victimes mais ne pas réellement en comprendre les conséquences.

    Le travail reprend demain : il va me falloir changer d’itinéraire. C’est là sans doute que tout va devenir plus réel.

    1. J’ai failli t’envoyer un message hier pour savoir si tout allait bien et puis comme j’ai vu que tu avais liké un article sur Hellocoton, je ne l’ai pas fait. Contente aussi de savoir que tu vas bien.
      Oui, je crois que la prise de conscience va se faire petit à petit. ça va être bizarre d’échanger un trajet en métro contre un trajet en bus et puis reprendre le boulot, avec des affiliés peut-être maussades… Enfin, on fait le pont vendredi donc ça laissera encore quatre jours de weekend pour digérer.
      Bonne soirée à toi. Bises

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s