À la recherche d’Hemingway – Leif Davidsen

Voilà encore l’un des ouvrages qui ont fait partie de mon butin, en deux fois, de la Foire du Livre de cette année. J’avais déjà eu l’occasion de lire l’un des thriller de cet auteur danois en espagnol (La photo de Lime), que j’avais d’ailleurs beaucoup aimé, et donc, en tombant sur celui-ci, au détour d’un rayonnage, ni une ni deux, je l’ai embarqué.

Résumé : John Petersen, un professeur danois, voyage sur les traces de son auteur fétiche, Hemingway. En Floride, il se lie d’amitié avec un vieux Cubain en exil, et lui fait une promesse : une fois à La Havane, il remettra une lettre à sa fille, qui a rompu tout contact avec sa famille pour épouser un haut fonctionnaire du régime castriste. Mais le touriste danois est bientôt approché par des individus louches, prétendument de la CIA, qui comptent l’utiliser comme messager. Dès lors, ce n’est plus simplement une innocente lettre qu’il est chargé de transmettre…
À son arrivée à Cuba, le voici happé dans un engrenage qui le dépasse, découvrant un monde où la violence et l’illégalité dominent.
Leif Davidsen construit un roman d’espionnage haletant, doublé d’un reportage sur le Cuba des dernières années de règne de Fidel Castro. (Quatrième de couverture)

Mon avis : Si j’avais été complètement séduite par la vision de l’Espagne de l’auteur dans « La photo de Lime », là, Cuba m’a moins enchantée, ne m’a pas emmenée (et pourtant, aller à Cuba fait partie de mes « rêves »). Sans doute la vision assez noire de la vie là-bas, du réalisme face à l’idéalisme.

Au niveau de l’intrigue, tout comme John Petersen, je me suis sentie perdue, baladée, larguée par les événements, ayant du mal à distinguer le vrai rôle de chacun. Car les doubles jeux y sont nombreux, sans parler des petits secrets et des entourloupes à la vérité.

La fin m’a aussi laissée un peu dubitative, à la fois invraisemblable et trop « happy end ».

Par contre, le fil rouge du roman, si l’on peut dire, le voyage sur les traces d’Hemingway est plutôt intéressant et m’a donné envie de découvrir son œuvre.

Bref, il vaut la peine d’être découvert, même si ce ne fut pas un coup de cœur pour moi.

signature

Advertisements

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s