Petit bout de ciel rose

Bon, novembre est passé comme une flèche et, je ne sais ni comment ni pourquoi, j’ai à peine trouver le temps de poser mes doigts sur le clavier et de les laisser s’agiter sur celui-ci ces dernières semaines. Pourtant, mes journées ne se sont pas alourdies, mon agenda ne s’est pas rempli plus que de coutume. Le mystère restera donc entier.

Deux bien belles semaines ont pourtant clôturé cet avant-dernier mois de l’année.

Tout d’abord, il y a eu ce lundi, où n’ayant pas eu le temps d’aller faire mes courses le weekend, j’ai reporté cette tâche au lendemain, après le boulot. Déjà, en rejoignant l’arrêt de bus pour rentrer chez moi, j’ai profité de cette magnifique couleur de ciel rose avant de courir jusqu’au parc du Cinquantenaire , histoire d’immortaliser ce dernier bout de ciel coloré avant la tombée de l’obscurité. La distance à parcourir était courte (moins de 100 mètres, je dirais) mais il n’en restait vraiment plus grand chose quand j’ai atteint le parc.

Dernier bout de ciel rose avant que l'obscurité ne s'étende sur le Parc du Cinquantenaire

Dernier bout de ciel rose avant que l’obscurité ne s’étende sur le Parc du Cinquantenaire

Bon, par contre, le temps passe tellement vite, qu’en fait, ça date déjà d’il y a trois semaines, bientôt quatre… (hum hum).

Il y a eu ce lundi férié, passé en diverses petites courses et rendez-vous. Et alors que j’aurais voulu profiter de cette journée pour écrire, je n’ai pas trouvé de temps suffisant à y accorder.

Le Black Friday qui m’a permis d’avancer un peu dans mes cadeaux de Noël en économisant un peu et de m’offrir par la même occasion un calendrier de l’avent de thés. Sans oublier, oh surprise, de croiser ma sœur à la fin de son shopping alors que j’allais commencer le mien. Rencontre inattendue, elle m’a d’ailleurs surprise.

Et puis ce mercredi où la prof de néerlandais était absente, ce qui m’a fait une semaine toute light.

Un cheese and wine organisé par mon coloc’ où le pain aux figues et noisettes ainsi que celui noix et abricots de mon boulanger ont fait sensation. Moi qui espérais qu’il en reste l’une ou l’autre tranche pour le lendemain, j’ai déchanté. Très bonne soirée ensuite à jouer à Time’s Up.

Une fondue savoyarde et une soirée jeux chez des amis le weekend passé. Vraiment, les jeux de société, c’est toujours une bonne idée à dégainer.

Une semaine relativement calme au boulot alors qu’on est à cheval entre deux mois et que c’est normalement beaucoup plus animé.

J’ai finalement accepté une proposition pour le réveillon, que je pensais faire chez mes parents en pijama comme l’année dernière. Je pense que la soirée promet d’être agréable, là on discute menu et organisation.

Un souci avec le gaz qui fait que pour cuisiner, il faut d’abord descendre au sol rouvrir la vanne et descendre dès la cuisson terminée la refermer. Assez rock’n’roll. Résultat, je saute sur toute occasion pour manger dehors (mais pas trop non plus, faut faire gaffe au porte-monnaie quand même) et utilise le four plus que d’habitude. Quiches, pizzas et lasagnes sont donc les bienvenues.

Ce qui fait que je suis retournée chez mes parents ce weekend, histoire d’éviter le dilemme « que cuisiner aujourd’hui ? » et me suis régalée de toasts aux champignons et béchamel ainsi que de patates farcies. Trop bon !

Et puis, cet après-midi, marché de noël avec une amie et ballet, Casse-Noisette, au programme. Plutôt sympa pour clôturer la semaine, donc.

Et chez vous, ça s’est passé comment ?

signature

Advertisements

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s