Le livre des Baltimore – Joël Dicker

Voilà encore un livre que ma Best m’a prêté et que j’ai commencé sans autre attente que le souvenir du plaisir procuré par la lecture de La vérité sur l’affaire Harry Québert.

Résumé : Jusqu’au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair.

Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l’auteur de La vérité sur l’affaire Harry Québert, sont une famille de la classe moyenne, habitant un petite maison à Monclair, dans le New Jersey.

Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d’une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne.

Huit après le Drame, c’est l’histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu’en février 2012 il quitte l’hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s’atteler à son prochain roman.

Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu’il éprouva jadis pour cette famille de l’Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s’effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu’au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu’est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ? (Quatrième de couverture)

couv13741967

Mon avis : Après avoir peiné un peu sur les nombreuses pages du deuxième tome d’Outlander (que je lis en VO, ceci explique sans doute en partie cela), j’ai apprécié de retrouver un rythme de lecture fluide et rapide, de voir s’envoler les pages.

Dès les premiers pages du livre, on sait que va survenir un drame et on l’attend au fil des pages, on s’attache de plus en plus à l’évolution et l’histoire du Gang des Goldman, cherchant la plus petite miette d’indice qui nous mettra sur la voie de ce drame à venir. Et rien, rien ne laissait présager la forme que celui-ci va prendre.

J’ai personnellement beaucoup apprécié l’évolution de Hilel et Marcus, que l’on suit en parallèle à travers le récit de Marcus (ou devrait-on dire son dernier livre ?) et ensuite l’arrivée de Woody dans leurs vies. Plus les chapitres s’envolaient, plus je m’attachais à leurs destins.

La construction du récit est, par contre, assez similaire à celle de La vérité sur l’affaire Harry Québert : on alterne le présent de Marcus et son passé, qui  consiste en (des extraits de) son dernier roman.

J’ai en tout cas passé un bon moment de lecture, dépaysant et rafraîchissant.

signature

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s