A Pilgrim Guide to the Camino de Santiago/A practical and mystical manual for the Modern Day Pilgrim – John Brierley

Lors de mon avant-dernier camino en 2015, j’ai vu beaucoup, en fait, presque tous, d’anglophones avec ce guide entre les mains. J’avais eu l’occasion de le feuilleter et je l’avais trouvé supérieur à celui en espagnol que j’avais acheté précédemment. J’en ai donc fait l’achat en vue de partir en septembre 2016.

Résumé : Bon, il s’agit d’un guide donc on peut pas vraiment parler de résumé. Mais voici donc son contenu et ses promesses :
– 33 cartes d’étapes journalières
– toutes les auberges de pèlerins et autres logements
– plus de 200 photos en couleurs
– 15 plans détaillés de villes
– aperçu d’itinéraires
– histoire et légende

Mon avis : Comme dans la plupart des guides de ce genre, les premières pages sont en général consacrées à l’histoire du Camino et aux différents conseils concernant la préparation (petite différence ici : il s’agit autant de la préparation physique que mentale ou psychologique voire spirituelle), le matériel à emporter et des petites astuces. Petit clin d’œil sympa : ces pages n’étant plus d’aucune utilité une fois en route, elles sont munies de pointillés le long de la tranche, histoire de s’en séparer et d’alléger le livre avant de se mettre en route.

Le point qui m’a convaincu de l’acheter, c’est qu’en plus des schémas d’étapes/cartes succinctes de chaque étape, il contient les plans de plusieurs villes traversées par le chemin. Après usage sur place, pour mon sens de l’orientation et de la lecture de carte, c’est clairement insuffisant. Ça ne m’a pas empêché de tourner pendant près d’une heure dans les alentours de la Cathédrale de Burgos pour retrouver le Camino et enfin commencer ma première étape.

Il propose cependant une bonne description des étapes, ce qui peut permettre, quand le parcours le permet, d’avoir une bonne idée de la distance parcourue jusque là et qu’il reste à parcourir. De même, les descriptions d’auberges sont sans doute assez succinctes à mon goût mais c’est quand même grâce à ce guide que je suis arrivée à l’auberge Ada de Reliegos del Camino, l’une des plus agréables où j’ai passé la nuit cette année.

Petite particularité aussi : pour chaque étape, il y a un bref résumé du chemin en pratique, suivie d’un encart « le chemin mystique » et de « réflexions personnelles » de l’auteur. On est donc bien au-delà d’un simple guide pratique. Par contre, je dois avouer que si ça m’a surprise et intriguée au départ, je les ai rarement lus, notamment car la partie mystique était un peu trop religieuse pour moi qui suis athée. Mais c’est très certainement un petit plus pour certains.

En bref, il s’agit donc d’un bon guide pour se lancer sur le camino francés, plutôt complet et réédité et mis à jour régulièrement, ce qui n’est pas négligeable.

signature

Advertisements

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s