Belgica

À sa sortie au mois de mars, l’amie avec qui je vais souvent au cinéma m’en avait parlé et voulait absolument aller le voir, ayant adoré Alabama Monroe du même réalisateur (Felix van Groeningen, ndlr). Malheureusement, on a finalement pas pu aller le voir car il est resté assez peu de temps à l’affiche et dans une période où les services de transport en commun s’arrêtaient très tôt. On a donc pu rattraper ce « manque » tout récemment et franchement, ça aurait été dommage de le louper une seconde fois.

Synopsis : Jo et Frank sont frères, et comme souvent dans les familles, ces deux-là sont très différents. Jo, célibataire et passionné de musique, vient d’ouvrir son propre bar à Gand, le Belgica. Frank, père de famille à la vie bien rangée et sans surprise, propose à Jo de le rejoindre pour l’aider à faire tourner son bar. Sous l’impulsion de ce duo de choc, le Belgica devient en quelques semaines the place to be… (Allociné)

Mon avis : Alors, première chose, si j’espérais travailler un peu mon néerlandais avec ce film, ce fut peine perdue. Dialogues en néerlandais avec l’accent de Gand, difficilement compréhensible, d’ailleurs les sous-titres étaient en français ET en néerlandais. Au bout d’un moment, l’oreille se fait quand même un peu à cet accent mais pas possible pour autant de se passer des sous-titres.

Ensuite, pour en revenir au film, une de ses grandes forces est sans doute l’énergie qui s’en dégage lors des nombreuses scènes de soirée dans ce bar. Concerts, prestations de dj, même si tous ne correspondaient pas à mes goûts musicaux, on se sent emporté par cette ambiance de fête dans laquelle on se sent immergé.

Très vite, certaines situations dérapent et dénoncent les excès de ce milieu de la nuit. Sexe, drogue et rock’n’roll. Et si l’aventure réunissait et fédéraient un groupe d’amis au départ, petit à petit, les relations se délitent et l’ambiance change. Les tensions et les conflits émergent, notamment entre les deux frères que cette entreprise commune avait tout d’abord rapprochés.

Mais plus qu’un portrait de ce milieu, ce film explore les thèmes de la famille, de la loyauté, des relations amoureuses, des limites et peut-être de la rédemption…

Vraiment, un film que je vous conseille absolument !

signature

Advertisements

One thought on “Belgica

  1. Ping : Rock’n’roll | Et cr0quer la vie...

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s