Fleur de cimetière – David Bell

Actes Sud, c’est l’un des stands que j’aime à visiter lors de la Foire du Livre. Pour le côté un peu différent des auteurs qu’ils éditent et pour ces fameuses couvertures rouges.

Résumé : Tom et Abby Stuart avaient tout pour être heureux : un mariage parfait, une vie confortable et une merveilleuse petite fille de douze ans, Caitlin. Jusqu’à ce que Caitlin disparaisse sans laisser de traces. Pendant un temps, le couple s’accroche à tous les espoirs, toutes les fausses pistes, mais cette vaine attente et le poids de la culpabilité finissent par avoir raison de leur union.

Quatre ans plus tard, au lendemain des funérailles organisées en sa mémoire, Caitlin réapparaît – sale, hirsute, étrangement calme. La jeune fille refuse d’expliquer ce qui lui est arrivé. Et lorsque la police arrête un suspect lié à l’affaire, Caitlin refuse de témoigner contre lui, laissant les Stuart face à une seule alternative : abandonner l’espoir que justice soit faite ou prendre les choses en main. Tom se lance dans une quête obsessionnelle de la vérité, mais rien de ce qu’il a vécu jusqu’alors ne l’a préparé à ce qu’il est sur le point de découvrir.

Savez-vous réellement qui sont vos enfants ? Croyez-vous sincèrement pouvoir les protéger ? Êtes-vous vraiment ce qu’il y a de mieux pour eux ? Avec ce premier roman, David Bell signe un suspense psychologique implacable en forme de huis clos familial et s’affirme d’emblée comme un maître du polar en chambre froide. (Babelio)

41kvkg-uihl-_sx210_

 

 

Mon avis : N’en attendez pas un thriller classique où il faut retrouver la fille et découvrir ce qui lui est arrivé. Ici, on est plutôt dans le psychologique. Comment ces parents, en tant que couple et en tant qu’individus, affrontent ce drame et puis l’inespéré. D’ailleurs, on en apprendra assez peu sur ce qui lui est réellement arrivé.

Tout l’intérêt de l’intrigue repose ici sur l’obsession de Tom à découvrir la vérité et à essayer de recréer un lien avec sa fille. Jusqu’où est-il prêt à aller pour savoir ? Et le veut-il vraiment ?

Attention toutefois, l’ambiance générale du roman est assez noire et vous procurera un sentiment de malaise diffus mais ce roman vaut la peine d’être un peu bousculé.

signature

Advertisements

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s