Brèves de déménagement

Je pensais que ma mère exagérait un peu quand elle m’a dit, il y a quelques semaines, qu’elle devrait me filer les gouttes anti-stress de Chouka pour le déménagement afin que ce ne soit pas elle qui ait à les prendre mais en fait non. (Et je pense que c’est un peu de famille, il faut voir dans quel état peut se mettre ma sœur pour son mariage).

Bref, ça a parfois été un peu rock’n’roll, j’ai parfois poussé un peu le bouchon avec mes parents (qui, finalement, en ont fait des tonnes pour ce déménagement) et j’en vois petit à petit le bout. Rien que dimanche, après avoir monté le canapé, le salon commençait à ressembler à un salon, à un endroit habité, en fait. Par contre, avoir toutes mes petites affaires bien en place, ça, ça se sera une autre paire de manches (mais bon, avec une semaine sans télé, je devrais bien trouver le temps d’y mettre un peu d’ordre).

N’empêche que le lendemain d’avoir reçu les clés, juste avant de prendre la route direction le géant suédois du meuble, gros gros FAIL. Je me suis aperçue qu’un lit allait difficilement rentrer dans cette chambre, question longueur (en largeur, je le savais, ce serait un 140 cm). En tout cas, un lit avec un cadre, comme tout ce que j’avais regardé sur le site. Seule solution : les bêtes sommiers avec les pieds en métal ou ce qu’ils appellent les « sommier-tapissier ». La seconde option fut retenue mais la première visite a bien failli tourner court face à cette déconvenue. Et l’objectif « lit » s’est transformé en une table et des chaises…

Et qu’est-ce qu’on a sué pour monter la machine à laver (et les cartons du lit et des canapés) au premier étage sans ascenseur, dans une cage d’escalier étroite. J’ai bien cru qu’on y arriverait pas ! D’ailleurs, c’est bien simple, le contrat de bail est d’un an mais je ne me vois pas déménager à nouveau à la fin de celui-ci. Oh que non. Je ne repasserai pas par tout ça (et ce n’est pas encore fini) dans douze mois !

Le gros bug aussi, c’est quand l’installation internet-télé-téléphone est repoussée parce que l’ancien opérateur doit d’abord vérifier la ligne et que je vais me retrouver sans rien pendant une grosse dizaine de jours. Le plus drôle, c’est quand même encore le coup d’être disponible entre 8h et 17h les deux jours où passeront les deux techniciens. Le premier, juste au cas où il devrait accéder à l’appart’ (mais j’imagine qu’il devra au minimum accéder à la cave, même combat donc) et le deuxième pour l’installation proprement dite avec le nouvel opérateur (heureusement que ça tombe un jour de pont, même si j’aurais préféré l’occuper autrement).

Bref, un déménagement, c’est loin d’être de tout repos (et je n’en suis pas encore sortie). Dites, on peut pas faire avance accélérée jusqu’à, je sais pas moi, dimanche matin (au moins) ?

signature

Advertisements

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s