Un sale livre – Frank Andriat

Encore un livre prêté par une amie et encore un beau moment de lecture, quoique différent, cette fois.

Résumé : La prof de français propose à ses élèves de lire un roman qui relate l’itinéraire de Nadir, un jeune réfugié syrien. Le sujet est dur, le ton du récit est réaliste. Chaque lecteur reçoit le livre différemment.

Le roman provoque le débat.

C’est décidément un sale livre, dont aucun lecteur ne sort indemne. (Quatrième de couverture)

cvt_un-sale-livre_8210

Mon avis : Tout d’abord, la construction des chapitres peut interpeller de prime abord. Chaque chapitre s’intéresse à un lecteur, un élève, un parent d’élève, un membre du corps enseignant et à ce qu’il a ressenti à la lecture du livre. Son histoire personnelle se dévoile, en même temps qu’un ou plusieurs extraits du roman. C’est assez intéressant, cette mise en abyme, et ça m’a beaucoup plu.

On découvre ainsi à la fois les personnages du roman dont parle le livre et ceux du livre en lui-même (oui, il faut s’accrocher pour suivre cette critique).

Si j’ai été touchée par la thématique de ce livre, la fin, par contre, m’a beaucoup moins plu. Cette incursion de la fiction dans la réalité (ou vice-versa) du roman fait un peu trop « film hollywoodien » à mon goût.

Un livre à mettre entre toutes les mains pour son discours humaniste et les questions qu’il pose.

signature

Advertisements

2 thoughts on “Un sale livre – Frank Andriat

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s