La vuelta al mundo en 80 días

Lors de mon séjour madrilène, mon amie m’avait proposé d’aller au théâtre. Enthousiaste, je lui ai alors confié le choix de la pièce et, les critiques étant bonnes, celui-ci s’est porté sur La vuelta al mundo en 80 días.

Le pitch ? Préparez-vous à effectuer le tour du monde en 80 jours en à peine une heure et demie… et sans sortir du théâtre.

Un road-movie déjanté où cohabitent une princesse indienne en danger, un fumeur d’opium chinois, Jack le plus grand looseur de l’Ouest, l’inspecteur de police le plus nul de toutes les séries allemandes et bien d’autres personnages déjantés. À eux tous, ils forment un cocktail explosif qui a déjà fait rire plus d’un million de spectateurs.

C’est une aventure survoltée dans le plus pur style des Monty Python qui vous emmènera en Égypte, en Inde, en Chine et aux États-Unis. Cinq acteurs comiques et aux multiples facettes, de la compagnie Excentric, interprètent 39 personnages à un rythme à couper le souffle. Le tour du monde en 80…fous rires. (Adapté du résumé proposé par Atrápalo, pour les représentations données au Teatro Muñoz Seca)

vuelta-mundo-80-1-724x1024

Mon avis ? J’ai trouvé l’univers extrêmement travaillé. Nous sommes arrivées avec un peu d’avance et à peine installées dans la salle, voilà que les acteurs se promenaient déjà sur scène…et dans la salle, discutant avec les spectateurs, posant des questions…, le tout bien dans leurs rôles. À l’entrée, nous avions aussi reçu un petit journal du jour pour entrer, déjà, dans cet univers déjanté.

Belle prouesse que celles de ces cinq acteurs qui changent, parfois très rapidement, de personnage et de costumes. Pas évident non plus d’éviter les fous rires sur scène. À de nombreux moments, on les sentait sur le point de craquer.

Nous avons passé un très bon moment avec cette adaptation un brin loufoque de ce grand classique qui nous plonge en 1872, tout en y mêlant l’actualité et un brin de critique de notre société actuelle.

Si j’en ai vue la version espagnole, ‘ »l’originale », en français, en est déjà à sa dixième saison, notamment à Paris. Bref, si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à aller voir cette pièce, fous rires garantis.

signature

Advertisements

3 thoughts on “La vuelta al mundo en 80 días

  1. Ping : Instantanés de vacances#1 | Et cr0quer la vie...

  2. Ping : Campeones | Et cr0quer la vie...

  3. Ping : Campeones | Et cr0quer la vie...

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s