Mon séjour grenadin#3

Jeudi

Journée de descanso. Je suis descendue jusqu’au 4 gatos pour prendre un chai massala latte. Malheureusement, pas moyen de dégoter une place en terrasse, c’est bondé. La journée s’annonce plus que tranquille.

20180517_100620

Dernier cours de littérature aujourd’hui. Encore une fois, je ne vois pas l’heure passer. Et puis, c’est déjà l’heure du flamenco. Nous ne sommes plus que quatre aujourd’hui. La fatigue se fait sentir, la concentration n’est pas là, c’est compliqué.

20180517_144558
La terrasse de l’école, le Carmen de las Cuevas

Le soir, direction la peña La Platería. Tous les jeudis, ils ouvrent leurs portes aux non-membres pour une représentation de flamenco. J’avais décidé de manger là, avant le spectacle et arrivant en même qu’une italienne de Montréal, on a décidé de partager notre table. Résultat : une conversation où l’on a allégrement mêlé l’anglais, l’espagnol et le français avec quelques mots d’italien de son côté.

Et puis, direction la salle de spectacle. Nous étions une bonne douzaine de l’école, ça faisait un chouette petit groupe. Spectacle magnifique, ça valait tout à fait le déplacement.

Vendredi

Réveil difficile. Je suis crevée. Je me mets en route vers le milieu de la matinée et ne déroge pas à la règle du café matinal pris en chemin.

Le programme d’aujourd’hui : achats de souvenirs et visite de la Cathédrale et de la Capilla Real. Visites intéressantes mais j’avoue avoir un peu zappé la fin de celle de la Cathédrale et être passée un peu plus rapidement sur celle de la Capilla Real. Entre ces deux visites, je tourne un peu avant de trouver ce café qu’on m’a conseillé, La Finca. Vraiment, le meilleur café que j’ai bu de ma vie. Et le cake à la banane que j’ai pris pour l’accompagner n’était pas mal non plus !

Retour à l’appartement pour manger avant de prendre la direction de mon dernier cours de flamenco. Plus que trois aujourd’hui et plus encore qu’hier, la concentration me fait défaut.

En sortant du cours, nous tombons sur un moment suspendu. Plusieurs élèves sont réunis dans un coin, la guitare et les palmas résonnent dans l’air. Quelques pas de danse aussi. C’était très beau.

La pluie fait son apparition et j’abandonne alors l’idée d’aller me balader dans le Sacromonte. Tant pis.

signature

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s