Grégoire et le vieux libraire – Marc Roger

Ce livre, ce fut une belle surprise de cette fin d’année 2018. Un Masse Critique privilégiée organisé par Babelio et Albin Michel grâce auquel j’ai pu lire, avant sa sortie, ce roman.

Résumé : Monsieur Picquier a fermé sa librairie, mais il a sauvé ses trois mille livres, qu’il a entassés dans sa petite chambre de la résidence des Bleuets où il a pris sa retraite. Depuis que ses mains de vieux parkinsonien l’empêchent de tenir un roman, il a besoin d’un assistant. Grégoire, l’apprenti cuisinier, est réquisitionné une heure par jour pour lui faire la lecture. Au départ réfractaire, le jeune homme va se laisser séduire par ce charmant monsieur.

C’est que le vieux libraire est un malin, et il connaît son affaire… Grégoire et le vieux libraire est un roman résolument positif sur la transmission, le pouvoir de la littérature, tout en abordant des thèmes difficiles comme la fin de vie, l’exclusion sociale et l’homophobie. (Extrait du mail de présentation du roman pour l’opération Masse Critique)

41tIA05wYdL._SX195_

Mon avis : Quoi de plus alléchant pour qui aime lire qu’un livre sur la lecture, sur le plaisir que celle-ci procure et les portes qu’elle nous ouvre sur d’autres mondes, d’autres univers ?

Et bien, moi, je n’ai pas pu résister. Je l’ai lu avec énormément de plaisir car il s’agit d’une histoire pleine d’émotions dont les personnages ne peuvent que vous toucher.

C’est une histoire de rencontres. Celle de Grégoire avec Monsieur Picquier. Mais aussi sa rencontre avec la lecture. La (re)découverte de sa mère, au côté de qui il vit. Celles des autres pensionnaires de cette maison de retraite, de leur réalité mais aussi de leurs rêves et bonheurs quotidiens. La rencontre avec soi aussi. Car au fil de ses lectures, Grégoire va prendre confiance en lui, en ses capacités, au champ des possibles qui s’ouvre à lui.

C’est un roman initiatique mais aussi une histoire très positive, un peu feel good. Toujours parsemée de quelques extraits de littérature ou de suggestions de titres.

Une belle découverte, pour laquelle je remercie Babelio et Albin Michel, que je vous recommande.

signature

 

 

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s