On la trouvait plutôt jolie – Michel Bussi

Je ne sais pas pourquoi, mais mes lectures de 2019 m’ont laissé moins d’impressions fortes que les années précédentes. Mauvais choix peut-être ? Ou un rythme de lecture moins soutenu, des lectures entrecoupées qui me demandent de tourner quelques pages avant de me replonger dans l’histoire. Quoiqu’il en soit, ce roman de Michel Bussi m’a beaucoup plu…

Résumé : Du désert sahélien à la jungle urbaine marseillaise, en quatre jours et trois nuits…
Un suspense renversant et bouleversant.

« – Qu’est-ce qui ne va pas, Leyli ? Vous êtes jolie. Vous avez trois jolis enfants. Bamby, Alpha, Tidiane. Vous vous en êtes bien sortie.
– Ce sont les apparences, tout ça. Du vent. Il nous manque l‘essentiel. Je suis une mauvaise mère. Mes trois enfants sont condamnés. Mon seul espoir est que l’un d’eux, l’un d’eux peut-être, échappe au sortilège.
Elle ferma les yeux. Il demanda encore :
– Qui l’a lancé, ce sortilège ?
– Vous. Moi. La terre entière. Personne n’est innocent
dans cette affaire. » (Babelio)

on-la-trouvait-plutot-jolie

Mon avis : Je me suis laissée emporter, avaler par ce suspense. Toucher aussi par cette famille,  Leyli, Bamby, Alpha et Tidiane. Et puis, derrière l’intrigue, il y a le thème de l’immigration qui revient sans cesse. Ces destins brisés, perdus. Ceux qui parviennent à franchir les frontières et doivent se battre pour se faire une place, pour eux et leur famille. Sans oublier l’hypocrisie de l’administration, les yeux fermés.

Un roman qui tient en haleine et qui ne vous laissera pas indifférent.

signature

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s