The Woman in White – Wilkie Collins

Je ne sais plus trop comment je me suis décidée à me lancer dans ce classique de la littérature anglaise. Je crois que j’en ai lu de bonnes critiques sur plusieurs blogs, que je l’avais mis en pense-bête et que j’ai finalement passé le pas de l’acheter.

Résumé : Dans la fournaise de l’été, en ce milieu du XIXe siècle, William Hartright, jeune professeur de dessin émérite, s’apprête à quitter Londres pour enseigner l’aquarelle à deux jeunes filles de l’aristocratie, dans le Cumberland.
Il laisse derrière lui la vie trépidante de la ville et ses étranges incidents, comme cette rencontre en pleine nuit avec une jeune femme terrorisée, toute de blanc vêtue, semblant fuir un invisible danger…
Mais la campagne anglaise, malgré ses charmes bucoliques, n’apaise pas le jeune William autant qu’il le souhaiterait. La demeure de Limmeridge recèle en effet de bien lourds secrets, et lorsque resurgit la mystérieuse dame en blanc, il est bien difficile d’affirmer qu’il ne s’agit pas d’un présage funeste…(Amazon)

9780007902217_1_75

Mon avis : Si j’avoue avoir eu un peu de mal à entrer dans l’histoire, suite à certaines longueurs en début de roman et au style employé, je me suis peu à peu laisser prendre au suspense habillement distillé par Wilkie Collins.

La première partie, qui place peu à peu les protagonistes principaux de l’intrigue, m’a de prime abord semblée un peu longue… Je ne comprenais pas trop vers où l’histoire allait nous emmener, ce que l’auteur cherchait à nous raconter. La rencontre de William Hartright avec la Dame en Blanc, son emploi à Limmeridge et l’attachement qui va le lier peu à peu aux deux femmes de la maison, tout ça, je n’en voyais pas la finalité… Et puis, l’annonce du mariage à venir et le personnage que l’on sent antipathique au possible de Percival Glyde précipite un peu le tout… Le mariage aura-t-il lieu ? Que va-t-il advenir ensuite ?

De péripéties en péripéties, de narrateur en narrateur, on se laisse prendre au jeu de cette manipulation et on a hâte d’en voir venir le dénouement.

Un roman passionnant dont je vous conseille la lecture.

signature

3 réponses sur « The Woman in White – Wilkie Collins »

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s