Instantanés de déménagement

Le gros du déménagement étant derrière nous, je peux maintenant le confirmer : je pense que c’est L‘événement le plus stressant pour moi…

Bref, les deux dernières semaines, nous les avons passées dans les caisses. Les faire et puis les défaire. Et nous ne sommes pas encore arrivés au bout…mais on commence tout doucement à apercevoir le parquet entre les caisses et à trouver une place pour chaque chose.

Ces derniers jours, j’ai réussi à exploser deux fois mon forfait 4G en quelques jours…alors qu’on aura pas internet avant encore une bonne semaine. J’ai d’ailleurs réclamé un geste commercial pour les deux rendez-vous annulés la veille, négocié ensuite un montant un peu plus élevé que celui-ci proposé et obtenu gain de cause. Nous avons aussi réussi à égarer les 4 exemplaires d’une pièce de notre lit… Impossible de le monter donc. Les pièces sont commandées, j’attends que le géant suédois nous les envoie par la poste… En attendant, on dort sur le matelas posé au sol.

Mais à part ça, et malgré toutes les améliorations que nous devons encore apporter à notre nouveau nid, on y est franchement bien.

Au boulot, les deux dernières semaines ont été plutôt relativement calmes et j’ai eu quelques bons résultats. En plus, ces dernières semaines, on arrête pas de recevoir des chocolats… C’est toujours agréable que les gens aient envie de nous remercier de notre travail avec des chocolats, mais là, ça commence à faire beaucoup… Pas terrible alors que j’ai repris du poids avec les fêtes et les quelques festivités de début d’année. J’ai commencé à reperdre (yeah) et je souhaiterais bien continuer sur cette lancée…

Deux belles surprises parmi le pack d’ebooks reçues avec ma liseuse achetée il y a quelques mois déjà.

En mode paresse totale, me faire un souper complètement régressif : des raviolis avec du fromage, évidemment !

Et puis, il y a ce petit fond « d’inquiétude pour ma sœur qui est en stage à Parme. Pas vraiment concernant les risques qu’elle soit touchée par ce virus mais plutôt pour qu’elle puisse rentrer sans souci dans 4 semaines… Enfin, on verra. Elle a en tout cas refusé d’abréger son séjour quand ma mère le lui a demandé cette semaine, alors que les weekends se font longs avec tous les Erasmus repartis suite à la fermeture de l’université. Et ça ne risque pas de s’améliorer tout de suite, vu qu’ils viennent de passer en zone rouge, parait-il…

Et vous, comment se sont passées vos deux dernières semaines ?

signature

2 réponses sur « Instantanés de déménagement »

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s