Instantanés#1

Le bonheur est fait de petites choses, toutes petites choses simples pour qui sait les percevoir… Voici les petites perles de ma semaine.

  • Le diner du personnel et les fous rires avec les collègues. J’en ai eu mal aux joues ! Et puis notre conversation whats*pp.
  • Réussir mon examen de néerlandais. Et les pauses prises au Café Presse Léopold, presque en face de chez moi, pour souffler dans l’après-midi.
  • Avoir bloqué une date pour un souper, prévu à la semaine prochaine, avec une amie.
  • Avoir été sélectionnée pour le dernier Masse Critique.
  • Sortir danser un dimanche soir avec des amies.
  • Rêver un peu plus à ces vacances à Grenade.

Et vous, quels ont été les rayons de soleil de votre semaine ?

signature

Advertisements

Jolie semaine

que celle qui s’achève aujourd’hui. Faite de surprises et de beaux moments. Il y a eu quelques anicroches aussi, mais qui se sont fait vite oubliées.

Une belle surprise jeudi en allant récupérer un colis au bureau de poste. Un concours que j’ai gagné fin de la semaine passée à la radio sauf que je ne m’y attendais pas car j’ai dû sortir de chez moi avant que le nom du gagnant ne soit annoncé.

Deux tartes absolument délicieuses dégustées entre collègues au boulot suite à l’annonce d’un heureux événement à venir. Double raison de se réjouir.

Recevoir le même jour, deux mails de deux amies différentes, ça fait plaisir. Multiplié par deux dans ce cas.

Une petite après-midi shopping, qui même si l’objectif fixé n’a pas été atteint, m’a quand même permis d’étoffer ma garde-robe de jolies pièces. Notamment ce pull vert émeraude pour lequel j’ai eu un coup de cœur total.

Un roman agréable à lire commencé cette semaine, une visite à la Maison de l’histoire européenne, un café et un cookie dégusté dans mon café préféré à deux minutes de chez moi, les petits plaisirs n’ont pas manqué non plus.

signature

En demi-teinte

Cette semaine a donné lieu a de bien jolis moments. Et puis, au boulot, ça a été super chaud, beaucoup trop de pressions en ce moment, l’impression parfois, d’être à bout, de pas pouvoir donner plus. Et ça, ça commence doucement à me bouffer un peu. J’espère que la semaine qui s’annonce sera plus calme de ce côté-là…

Et sinon, l’événement phare de la semaine, ce fut mon passage chez le coiffeur. Envie de changements après plus d’un an sans trop toucher à la longueur en vue du mariage de ma sœur. Finalement, niveau coupe pas de grand changement, mais la couleur, ça claque. Un ombré rouge…bien rouge. J’aime beaucoup et je ne suis apparemment pas la seule, vu les compliments reçus.

Un petit concours gagné en fin de semaine, ça fait toujours plaisir. Deux places à moitié prix pour le gala de danse orientale de ma prof. J’aurais préféré les places offertes mais à moitié prix, c’était déjà bien et on a pris plein les mirettes. C’était magnifique !

J’avais commencé il y a quelques années la trilogie « Le goût du bonheur » de Marie Laberge sans avoir pu lire le troisième tome. Ce sera chose faite prochainement, car je viens de dénicher la saga entière en seconde main. Histoire de relire les deux premiers tomes que j’avais, à l’époque, trouvés en bibliothèque.

Et puis, un beau virement inattendu de mes parents qui tombe à pic après mes dépenses capillaires.

Sans oublier la livraison de mon nouvel agenda, reçu fin de semaine. J’ai beau avoir essayé le bullet journal, qui ne me convient pas vraiment, ou l’agenda sur le smartphone, je ne suis finalement convaincue que par la version papier traditionnelle.

Et vous, votre semaine ?

signature

 

Courte semaine

Courte car entrecoupée d’un jour férié. C’est à la fois agréable et un peu difficile, cette coupure en milieu de semaine.

Courte peut-être, mais qui m’a laissé plus de temps libre, avec l’interruption des mes différentes activités. J’ai ainsi pu profiter de plusieurs soirées à la maison et d’un souper avec une amie. On a bien mangé et pas mal papoté.

Une douce journée fériée passée à déambuler dans les Marolles en bonne compagnie après un petit déjeuner tardif.

Une après-midi avec mes parents, encore. Un chouette moment passé ensemble après avoir aidé ma mère à réserver les billets d’avion pour Noël pour ma sœur.

Une semaine de photos reçues en trois exemplaires (via trois groupes différents) du voyage de noces de mon autre sœur. Sympa mais un poil redondant.

Une semaine à espérer un colis avec lequel le facteur est enfin passé vendredi (mais je n’étais pas là). Je le récupérerai donc demain au bureau de poste. Impatience d’enfin tenir entre les mains cette blouse essayée en magasin dans une autre couleur il y a maintenant une dizaine de jours et que j’avais donc commandée.

Une semaine de belles découvertes aussi avec, entre autres, ce roman sur Nadia Comaneci que j’ai enfin sorti de ma PAL et que je dévore depuis hier. De coup de cœur avec ce pull que présentait cette semaine Victoria sur son blog. Sucomberais-je ou pas, telle est la question.

Et puis, une semaine pour prendre le temps. Finalement, ça fait du bien, de souffler un peu…

signature

Une semaine en mode « paresse »

Une semaine qui a commencé en mode relax, vu que suite à la visite du médecin samedi soir, j’étais sous certificat médical. J’ai donc profité de cette journée pour me reposer, me reposer et encore me reposer.

Mardi, j’avais un rendez-vous médical du côté de chez mes parents et j’en ai profité pour aller faire un peu de shopping dans ce coin de Belgique. Et un joli butin, un !

Et puis, quitte à avoir été jusque là, j’ai soupé chez mes parents avant de rentrer à Bruxelles.

Un petit snack mercredi, avec les collègues. Un moment sympa dont on n’avait besoin.

Un vendredi après-midi en mode « crevée ». Je me suis même endormie au cinéma, en début d’après-midi, après avoir longuement lutté.

Samedi, un après-midi en compagnie de ma mère, à papoter et se balader dans Bruxelles. Lui faire découvrir Meert et lui offrir ce café et ce petit gâteau. Avant de terminer notre balade sur la Grand-Place et de passer faire un coucou au Manneken Pis.

Et aujourd’hui, totale paresse, j’ai traîné au lit jusqu’à une heure indécente. Ça ne m’arrive d’habitude jamais, mais qu’est-ce que ça m’a fait du bien !

signature

Et je cours…

Après le temps. Après ces activités hebdomadaires qui remplissent mes soirées. Danse orientale le lundi, 3h30 de néerlandais le mardi, yoga le jeudi et les petits imprévus du weekend. En fait, ce n’est que la reprise habituelle du ballet de septembre. Et même si parfois je râle de ne pas avoir assez de temps, je ne renoncerais pour rien au monde à ces moments-là.

Mais globalement, ces deux, bientôt trois, dernières semaines qui ont filé si vite, ont été plutôt agréables et ont apporté leur lot de surprises…

Comme par exemple ce pain au chocolat et ce croissant que m’a offert mon boulanger un mardi soir, alors que je venais récupérer le pain que j’avais réservé le matin-même.

Une petite terrasse, un brin de soleil, un bon livre et un bon café en rentrant du boulot.

Des soirées à se déhancher avec un ami dans une boîte bruxelloise.

Une rencontre, qui n’aboutira sans doute pas à grand chose, mais qui me fait du bien.

Encore des remarques sur ma nouvelle silhouette.

Une ambiance, toujours au top, avec mes collègues. Malgré la charge de travail et les journées difficiles qu’on a connues.

Et puis, surtout, la préparation des vacances. Le départ approche, il me reste encore plein de choses à régler, des lessives à lancer et un brin de ménage à faire. Histoire de rentrer dans un appart’ tout propre et ne pas devoir me coltiner le ménage au retour.

signature