Il vaut mieux en rire…

Lors de mon dernier passage dans un magasin bio, j’étais toute contente d’avoir trouvé ce que je pensais être un gel antibactérien. ça y ressemblait fortement et j’avoue ne pas avoir trop prêté attention à ce qu’il était indiqué sur l’emballage.

Ce n’est qu’en arrivant à la maison que je me suis rendue compte qu’il s’agissait de lubrifiant…

Les écouteurs maudits… ou pas

Depuis quelques temps, j’avais noté un souci au niveau de l’écouteur droit de mon mp3. Le son partait et revenait, c’était assez désagréable.
Il y a deux semaines, j’ai donc décidé d’en acheter de nouveaux. Persuadée que le problème venait des écouteurs, j’ai hésité à racheter les mêmes et c’est finalement ce que j’ai fait. Et à la première écoute, le même problème : le son qui va et vient au niveau de l’écouteur droit.
Je retourne donc au magasin les échanger cette semaine et j’en rachète. Toujours la même marque mais un autre modèle et hop, même souci à l’écouteur droit. Et là, j’ai un déclic. Parce que j’ai quand même du mal à croire que j’ai le même souci au même écouteur avec trois paires différentes ou alors, c’est que je suis victime d’une malédiction. Je me dis donc que ça vient peut-être du mp3. J’essaie les écouteurs avec le mp3 de ma soeur et là aucun souci. Je vérifie en mettant ses écouteurs sur mon mp3 et hop, le son qui part sur l’écouteur droit.
Verdict : alors que j’ai presque jeté deux paires d’écouteurs, le problème venait du mp3. Il ne me reste plus qu’à en acheter un neuf !

Oooops !

C’est à peu près la réflexion que je me fais quatre à cinq fois par semaine. Alors, si au tout début, il était normal que je l’oublie, les semaines ont beau passer, ce réflexe n’est toujours pas ancré au bout de deux mois.
Et pourtant, je m’y applique ! J’y pense parfois cinq, dix, quinze minutes avant et au moment fatidique, zazz, c’est oublié, envolé…et j’y repense quelques minutes plus tard voire une heure ou deux. 
Bref, depuis deux mois, je suis sous antibiotiques, traitement prescrit par ma dermato et je n’ai pas encore réussi à les prendre sans en sauter un seul sur une semaine. Et je me refuse à programmer une alarme sur mon mobile pour m’en souvenir !
Et vous ? tête de linotte comme moi ou vous n’oubliez jamais une seule gélule ?

Une offre inattendue

Jeudi après-midi. J’ai pris mon après-midi de récup’, été déjeuné avec une amie à l’italien de Tour et Taxi, fait un tour dans le centre de Bruxelles, quelques petits achats en passant et, avant de prendre le train pour rentrer chez moi, je m’arrête au St*rbucks de la gare centrale pour prendre un Frappucino.
Je suis dans la file et j’attends mon tour, lorgnant sur les affiches car c’est mon premier Frappucino, quand une jeune fille derrière moi me demande si elle peut m’offrir mon café. Un peu prise au dépourvue, je n’ai pas l’habitude qu’on me fasse une telle proposition comme ça de but en blanc, je la remercie et refuse. Elle insiste un peu, je lui demande pourquoi elle veut m’offrir un café et elle me répond « comme ça ». Elle ajoute que je n’ai pas à boire mon café en sa compagnie, que ça « n’engage » à rien (il me semble que ce sont ses mots, ou, en tout cas, l’idée générale). Je répète que non, que ça me gêne un peu et comme c’est mon tour, je commande mon café. En nous voyant discuter ensemble, ils nous demandent à la caisse si on paye tout ensemble, je réponds que non et je paye ce que je croyais être juste mon café. 
 
De la caisse, je me rends au comptoir « café » et attends le mien. Quand cette jeune fille revient vers moi, me dit qu’ils se sont trompés et que j’ai payé son muffin en plus de mon café. Elle me tend 10 euros en me disant que finalement elle m’offrira mon café, je la remercie et lui dit que je vais au moins lui rendre la monnaie car je n’en ai pas eu pour 10 euros. Puis, elle s’en va sans reprendre sa monnaie…
Je reste un peu surprise… Si son offre m’a mis le sourire en ce début d’après-midi, juste ce petit geste, il n’était pas nécessaire qu’elle le réalise. Par contre, si je la recroise un jour, la prochaine fois, c’est moi qui lui offrirait son café… à moins que je ne reproduise son geste et l’offre à un(e) parfait(e) inconnu(e).
Et vous, ce genre de choses vous est déjà arrivé ?

Le printemps doit s’être mis en grève

Je ne vois pas d’autre explication. 
Entre le changement d’heure, le fait d’avoir laisser son appart’ à ma sœur, de devoir à nouveau me lever à 5h00 et surtout surtout les températures qui sont à nouveau négatives le matin, c’est un vrai combat de sortir de mon lit le matin. J’attends le weekend avec impatience…et plus encore l’arrivée du printemps.

Ce matin…

j’ai été à deux doigts de voir se refermer la porte du train sur mon nez. Oui, sur mon nez. Arrivée en gare de Bruxelles Nord, on appuie sur le bouton pour ouvrir les portes elles commencent à s’ouvrir, avant de se refermer brutalement. Il s’en est fallu d’un cheveu que je ne me retrouve le nez ou les lunettes pris entre les deux portes… Au grand étonnement des navetteurs autour de moi. Heureusement, au deuxième essai, elles se sont ouvertes sans mauvaise surprise
N’empêche, je n’ai pas retenu la leçon… En arrivant en gare ce soir, la porte à peine entrouverte, j’étais déjà sur le marche-pied. Mais bon, là, train en retard, j’étais un peu juste pour mon bus, chaque seconde comptait !