Quoi ? Tu ne fais rien pour ton anniversaire ?

C’est la question, fortement teintée d’étonnement, de mon collègue/formateur alors que nous dégustions la glace que j’avais ramené pour mes collègues pour mon anniversaire.
Ben non, j’avais rien prévu, rien organisé. Il faut dire que la dernière fois que j’ai voulu faire quelque chose, seule la moitié des gens sont venus, j’ai trouvé que c’était finalement beaucoup de chipotages pour rien…même si la soirée était réussie en petit comité.
Et puis, quand tu es née en plein milieu des vacances, tu peux toujours essayé de réunir tout le monde le « bon » weekend. Et même une semaine, deux semaines avant/après, ça reste difficile puisqu’il y en a toujours qui partent/reviennent/sont en vacances ou ont d’autres impératifs. D’ailleurs, je pense bien que je peux compter sur les doigts d’une main les fois où j’ai pu fêter mon anniversaire à la bonne date…et franchement le faire après, parfois bien après, c’est tout de suite moins amusant…
Bref, non, je n’organise et je ne prévois plus rien pour mon anniversaire. D’ailleurs, je dois dire que je ne suis pas une inconditionnelle des anniversaires. Pas comme Sœur n°2 qui, six mois à l’avance, commence déjà le décompte. Quoique depuis l’année passée et le cap des ses 25 ans, elle a abandonné cette manie. Sans oublier les années où elle l’a fêté plusieurs fois, presque sur tout le mois finalement, et cette habitude de prendre congé quelques jours autour de cette date. 
Moi, le passage des ans, je m’en fous un peu. Dernière année dans la vingtaine et franchement, ça ne me fait ni chaud ni froid…  J’ai beau ne pas en faire grand cas, j’adore pourtant recevoir des sms et autres messages pour cette date, ça fait toujours plaisir.
Et vous, votre anniversaire ? Grosse fiesta obligée ou un jour comme les autres ?