Monastère – Eduardo Halfon

On continue dans la série des livres que j’ai reçus de Xel0u le l0up. Une découverte intéressante et une lecture qui fut bien agréable.

Résumé : Épuisé par quinze heures de vol, en manque de sommeil et de nicotine, Eduardo attend ses bagages aux côtés de son frère, à l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv. Les deux hommes sont venus du Guatemala assister au mariage de leur sœur cadette avec un Juif orthodoxe originaire de Brooklyn, et la perspective ne les réjouit ni l’un ni l’autre. Car si certains se rendent en Israël pour se rapprocher de la Terre promise, Eduardo n’a fait le voyage que par devoir familial. La visite de Jérusalem, et en particulier du centre hassidique que fréquentent sa sœur et son futur époux, provoque en lui un malaise croissant. Les jours passent, sous une torpeur étouffante, jusqu’à ce matin où la sensuelle et impulsive Tamara, une Israélienne rencontrée dans un bar d’Antigua Guatemala des années plus tôt, le contraint, le temps d’une excursion au bord de la mer Morte, à affronter les fantômes de son histoire familiale, ces légendes que transportent avec eux les survivants. (Babelio)

Mon avis : J’ai été un peu désarçonnée par l’histoire, le voyage à Jérusalem semblant au fil des pages être un prétexte à dérouler une histoire familiale, quelques anecdotes et une réflexion sur la religion. Cependant, c’est bien écrit, les pages tournent l’une après l’autre et on attend une chute, une conclusion qui ne vient pas. Je suis donc restée un peu sur ma faim, j’aurais voulu accompagner Eduardo un peu plus longtemps dans ses réflexions et son introspection, plonger un peu plus loin dans Jérusalem.

Un livre que j’ai donc pris plaisir à lire et qui rentre dans le challenge Amérique Latine d’Eimelle, son auteur étant guatémaltèque.

Aucun homme n’est une île – Christophe Lambert

Ce livre, Céline l’offrait en concours sur son blog. Et, vous vous en doutez, c’est moi qui l’ai remporté. Le thème me plaisait beaucoup, d’ailleurs, ça faisait un bail que je n’avais pas lu ce genre de livre et puis, surtout, le lieu de l’intrigue, Cuba.

Résumé : Avril 1961. Le président Kennedy retient in extremis le débarquement des troupes antirévolutionnaires à Cuba : le fiasco de la baie des Cochons n’aura pas lieu. Quelques mois plus tard, mieux préparés militairement, les Américains parviennent à envahir l’île et à renverser le régime castriste. Continuer la lecture de « Aucun homme n’est une île – Christophe Lambert »