Mon shampooing chouchou

Je l’ai découvert un peu par hasard il y a un peu plus d’un an maintenant. À l’époque, j’avais lu sur différents blogs que les shampooings « normaux », pleins de silicone, constituaient un vrai désastre pour les cheveux et qu’il valait donc mieux opter pour un produit bio.
Je me suis donc rendue au magasin bio le plus proche de chez moi et j’ai fait mon choix parmi les marques proposées. J’ai hésité entre un shampooing à usage fréquent/cheveux gras et celui pour cuir chevelu sensible. Et c’est finalement l’odeur qui les a départagé.
J’ai ainsi découvert, testé et adopté le shampooing Lait Amande de Lavera. Un shampooing bio et vegan. Une odeur sucrée mais pas trop, très douce et qui laisse mes cheveux doux et beaux.
Malheureusement, à mon retour en Belgique, je n’en ai pas trouvé dans les boutiques bio près de chez moi. J’ai pris ce que j’avais sous la main et suis revenue à un shampooing « normal », mais mes cheveux étaient moins beaux et parfois désagréables au toucher. J’ai testé deux shampooings bio d’autres marques, mais rien à faire, mes cheveux étaient moches, vraiment moches, indisciplinés et difficile à coiffer.
Et puis, finalement, il y a une dizaine de jours, j’ai commandé sur internet mon shampooing chouchou et là, je retrouve le plaisir de beaux cheveux, faciles à coiffer et tout doux…

…et résultat

Au final, je m’étais inquiétée pour rien. Si reflets rouges, il y a bien, mes cheveux sont simplement châtains foncé. Avec une touche plus chaude que si je m’étais contentée du « châtain foncé », ce qui n’est pas pour me déplaire…
Le résultat en images : 

Les reflets et le haut de ma tête

La couleur obtenue, sous un éclairage normal

Suspense…

Ce soir, je vais faire le test d’allergie conseillé avant chaque coloration. Juste une mesure de sécurité, pas si sûre que ça pourtant. Et c’est bien la première fois que je vais le faire.
Reste que le grand suspense, je le réserve pour ce weekend. Quand je prendrai le temps d’appliquer la couleur et qu’il sera temps de rincer mes cheveux et de découvrir la couleur qu’ils vont prendre. Il faut dire que je me suis laissée porter à choisir le « châtain rouge foncé ». Envie de changement, de sortir du châtain, trop normal, trop courant. Un risque que j’estimais limité en voyant le mèchier. Et finalement, plus tant que ça en observant les prévisions de résultat au dos de la boîte. Mais bon, celles-ci sont souvent plus optimistes que la réalité, surtout sur une base foncée.
Bref, simples reflets ou « vraie » couleur rouge, le résultat vendredi soir ! Enfin, tant que mes cheveux n’ont pas la(les) couleur(s) d’une crinière de Petit Poney, tout va bien 😛 …