[Madrid] Les bonnes adresses

Après la liste des bonnes adresses que je vous avais partagé il y a trois ans, ici, ici et , voici la cuvée 2018.

Il y a tout abord celui que je n’avais pas eu l’occasion de tester en 2015 : Home Burger Bar. Et bien, c’était tout à fait délicieux. Les viandes sont écologiques et certifiées de la région d’Ávila, les légumes sont le plus locaux possibles et le service agréable. À noter qu’il faut mieux réserver.

Adresse : Calle del Espiritú Santo 12, 28004 Madrid (Malasaña)

Il y a ensuite une adresse végétarienne, Sanissimo. Pratique, il se trouvait juste en face mon hôtel. Il paraît que leurs hamburgers sont assez fantastiques, ce midi-là, nous on avait opté pour le menu du jour. Les prix sont corrects et la nourriture de qualité, une adresse de plus pour les végétariens !

Adresse : Calle Campomanes 5, Madrid (métro Opera)

Et puis, il y a eu ce coup de cœur : Américo. Ce restaurant de cuisine espagnole et péruvienne. Vraiment, je me suis régalée du début à la fin. On a pris une entrée à partager (les croquettes de poulet), ensuite j’ai pris le solomillo de cerdo caramelizado con puré de camote (patate douce) et mon amie un plat de poisson et pour terminer un sobado tres leches à partager. Vraiment, la viande était fondante, un vrai régal, la purée de patates douces, woaw et le dessert magnifique. Sans oublier, un pisco sour à siroter. Service impeccable, en même temps que les boissons, ont été servi le pain, une portion de chips et de guacamole et les serveurs sont très sympathiques.

Adresse : Calle de Vergara 14, Madrid (métro Opera)

Pour se désaltérer, Origen, avec son vaste choix de jus de fruits tropicaux, à côté de la Plaza Mayor. Et quand je dis fruits tropicaux, le panneau avec les noms en espagnol, photos et description des bienfaits, je n’en connaissais pas la moitié !

Adresse : (entre autres ) : Calle Toledo 6, Madrid (Plaza Mayor)

Enfin, dans une dernière catégorie, si vous souhaitez vous évader dans un autre monde, il y a El inverandero SB. L’endroit est un « gastrobar » et c’est juste magnifique. Petite particularité, il est situé sous la boutique Salvador Bachiller de Gran Vía. Autant vous prévenir, la boutique est magnifique, les coups de cœur peuvent être nombreux. Nous n’y avons ni mangé ni bu un verre. Lorsque mon amie a voulu me le montrer depuis l’entrée, les serveuses nous ont invité à en faire le tour et franchement, ça vaut le détour.

Adresse : Calle Gran Vía 65, Madrid

Et voilà donc la cuvée 2018 ! A disfrutar !

Advertisements

Instantanés de vacances#1

Le bonheur est fait de petites choses, toutes petites choses simples pour qui sait les percevoir… Voici les petites perles de mes vacances.

  • Retrouver mon amie basque à Madrid et papoter au soleil, devant le temple de Debod.
  • Aller dîner dans un restaurant péruvien, el Américo, et être conquise par les plats. C’était trop bon !
  • Enfin, goûter les hamburgers de Home Burger Bar ! Et vraiment, ça en valait la peine !
  • Aller voir La vuelta al mundo en 80 días et rire, rire, rire.
  • Goûter un jus de corossol et de goyave chez Origen, juste à côté de la Plaza Mayor.
  • Retrouver Logroño, voir les changements et surtout aller à la calle Laurel et manger des pinchos, dont les incontournables patatas bravas et une croqueta de jamón, j’adore ça.
  • Et bien sûr, partager ces pinchos en bonne compagnie.
IMG_20180424_092646_878

Aperçu de mon séjour à Logroño

  • Cette promenade le long de l’Ebro dimanche matin avant d’aller manger un cachopo. Vraiment, durant ces quelques jours, j’aurais vraiment vraiment trop mangé.
  • Aller au cinéma, voir Campeones.

Et vous, vous en retenez quoi, de vos dernières vacances ?

signature

[Madrid] Ce que j’aurais voulu faire…

De mon séjour à Madrid fin mars, je ne garde que deux regrets, après la mauvaise météo. Deux endroits que j’aurais voulu visité, où j’aurais voulu flâner.

Tout d’abord le Museo Cerralbo, une maison de l’aristocratie espagnole du 19e siècle restaurée dans l’état et où l’on peut profiter de la collection d’arts de la famille Cerralbo. Je dois avouer qu’avant d’avoir visité le même genre de demeure à Amsterdam, j’aurais été à moitié emballée. Là, vraiment, j’en avais envie. Mais les horaires sont un peu compliqués quand on arrive la veille d’un jour férié et qu’on passe une journée en dehors de Madrid. Bref, ce sera pour une prochaine fois (j’espère).

Moins connu encore, j’aurais aimé me promener dans le parc El Capricho. C’est mon colloc’ qui m’en a parlé et m’a conseillé d’y aller. Malheureusement, vu la météo exécrable du weekend, je n’ai pas pris la peine d’aller à l’autre bout de Madrid le découvrir. Et oui, si il est peu connu des madrilènes et des touristes, c’est aussi qu’il se situe à la fin de la ligne de métro 5, la verte.

Et puis, un endroit où je ne suis pas allée mais où mon amie affirme qu’ils font les meilleurs hamburgers de Malasaña et de Madrid, c’est Home.

Adresses :

Museo Cerralbo, Calle de Ventura Rodriguez 17 (métro Plaza de España)

Parc El Capricho, Paseo de la Alameda de Osuna s/n (métro El Capricho)

Home, Calle del Espíritu Santo en face du Lolina (numéro 9) (métro Callao)

[Madrid] Des endroits sympas où boire un verre ou manger un bout

Bon, ça y est, j’ai bientôt fini ma revue des différents endroits où je suis allée manger ou boire un verre à Madrid. Alors, aujourd’hui, des petits bars sympa où l’on peut aussi casser la croûte…

Un petit bijou vintage et à la déco dépareillée très seventies dans Malasaña, c’est le Lolina. J’ai vraiment beaucoup aimé l’endroit, mon chaï était très bon…et la tostada de tortilla aussi ! N’hésitez pas à aller jeter un oeil à leur site web pour vous faire une idée de la déco et en prendre plein les yeux.

Une peu plus loin, dans la même rue (ou presque, vu qu’il fait plutôt le coin avec une autre rue), il y a le Ojala et sa plage. Et oui, vous avez bien lu… Au sous-sol, vous vous retrouverez transporté à la plage. Les lumières, le sable, les chaises basses, il ne manque que le bruit de la mer et l’air iodé. On y a plutôt pris un smoothie dans l’après-midi, mais je crois qu’ils proposent des hamburgers et quelques tapas ainsi que des cocktails.

10916369_10153209880279721_2898136934756215270_o

La « plage »

Toujours dans Malasaña, mais un peu plus profond dans le quartier, il y a le Manuela. Encore plus vintage mais plus classe aussi (du moins, quand on y regarde pas de trop près, avant que la peinture ne s’écaille), où l’on peut boire un verre et jouer à un jeu de société. Sans oublier leur fameux cocktail « volcan » que je n’ai malheureusement pas pu tester, le resto argentin juste avant m’avait achevée. Un lieu où il faut mieux réserver une table en soirée.

Et puis, pour des jus, thés, gâteaux ou petite restauration bio, il y a le AbonaVida à coté de Callao (et à deux pas de la chocolaterie Valor). L’endroit est plutôt sympa, vaste choix d’infusions bios ou de thé Yogi Tea mais vraiment pas très grand. Il y a apparemment une salle en bas, où des ateliers sont parfois organisés et des films projetés le dimanche après-midi à tout petit prix.

Voilà donc encore une petite sélection d’adresses testées et approuvées 😉

Adresses :

Lolina, calle del Espíritu Santo 9 (Malasaña)

Ojalá, calle de San Andrés 1 (au croisement de la calle Espíritu Santo)

Manuela, calle San Vicente Ferrer 29 (Malasaña)

AbonaVida, calle Navas de Tolosa 3 (métro Callao)

Le microthéâtre : une belle découverte

Lors de mon séjour à Madrid, j’ai eu l’occasion d’assister à quelques représentations de microthéâtre, un concept plutôt en vogue et qui rencontre pas mal de succès.

Mais, le microthéâtre, c’est quoi ? Une pièce de théâtre de 15 minutes, une dizaine-quinzaine de spectateurs, de un à trois acteurs dans une toute petite salle (une salle de bain, plus ou moins). Bref, on voit les acteurs de très près, on est même parfois invités à participer lorsque la pièce le permet requiert. Ajoutez à cela que sur une période d’une heure et demie-deux heures le(s) acteur(s) (re)joue(nt) la même pièce six fois avec environ dix minutes d’intervalle entre chaque séance et que, en tout cas dans la « salle » où je suis allée, il y a cinq pièces plus ou moins en simultané.

10644474_10153209880884721_8525735738086119304_o

Il y a plusieurs lieux de microthéâtre à Madrid, du côté de Malasaña, je pense et nous, nous sommes allées au « Microteatro por dinero », du côté de Callao. J’ai eu l’occasion de voir trois pièces dont deux m’ont beaucoup plues mais elles ne sont déjà plus à l’affiche.

La première, Ciudadanos del presente, présente un futur à la Big Brother et c’est vraiment superbement joué.

La deuxième, Cena de vanidades, où, dans les premières à entrer dans la salle, nous avons dû nous asseoir à table, à côté des actrices et prendre part (un tout petit peu) à leur diner.

Franchement, une sortie que je vous recommande vivement… si vous parlez espagnol, bien évidemment.

Adresse :

Microteatro por dinero, Calle Loreto y Chicote 9 (métro Callao ou Gran Vía).

 

[Madrid] Où manger végétarien/bio/macrobiotique ?

Ce fut un peu par hasard que nous nous sommes retrouvés le jeudi de San José à La Biotika. Mon amie souhaitait m’emmener ailleurs, du côté de l’arrêt de métro Sevilla mais l’endroit choisi ne permettait pas de réserver et il était plein. Changement de plan donc…et surtout, coup de fil rapide pour réserver. L’endroit était lui aussi plein à craquer mais nous avons réussi à obtenir une table pour 15h30.

La Biotika, c’est à la fois un magasin bio et un restaurant. Au choix, plusieurs types de menu végétarien et/ou macrobiotique. Pour 13.5€ les weekends et jours fériés (c’est moins cher en semaine), vous avez un menu avec une soupe miso ou un velouté de légumes, une salade, le plat composé de trois plats (cette semaine-là, c’était : gâteau de viande végétarienne, aubergines aigre-douces et couscous curry-ananas), un dessert et un thé. Et bien, je me suis régalée malgré les propositions un peu particulières parfois.

Pour un repas végétarien et à petit prix, vous avez aussi la possibilité de vous diriger vers le centre Hare Krishna dans Malasaña. Mon amie y est arrivée un peu par hasard, en accompagnant une amie qui fait de la méditation. Tous les jours de la semaine, sauf le dimanche et les jours fériés, vous avez la possibilité d’y manger pour 6€. L’endroit est évidemment un peu particulier, vous êtes d’ailleurs invités à vous déchausser à l’entrée et il faut arriver tôt si vous ne voulez pas manger assis par terre sur un coussin. Pour 6€ donc, vous avez un plateau avec une salade, du riz et des légumes, des boulettes de légumes sauce tomate, un dessert et un thé (enfin, c’était le menu du jour, très bon et d’ailleurs l’un des meilleurs que mon amie ait eu l’occasion de goûter). À savoir que pour 6€, vous pouvez vous resservir et la nourriture en trop est distribuée aux personnes dans le besoin du quartier.

Les adresses :

La Biotika : Calle Amor de Díos, 3.

Centre Hare Krishna : Calle del Espiritú Santo 9.