Le plaisir de se (re)maquiller

Autant j’ai passé de longues semaines sans me maquiller, même un peu, autant depuis deux-trois semaines, je retrouve le plaisir de ces quelques gestes, presque quotidiens.

En semaine, c’est bien simple. Fond de teint minéral et blush Tr*is fées. J’aime bien le geste de l’appliquer au pinceau, même si je regrette parfois la simplicité du fond de teint compact Shis*ido , d’une texture que je situerais entre la crème et la poudre, pour sa couvrance et sa facilité d’utilisation. Par contre, sa compo était loin d’être clean et pas terrible pour ma peau. Continuer la lecture de « Le plaisir de se (re)maquiller »

No make-up ?

Ma relation avec le maquillage a toujours été très fluctuante. Ou du moins, l’a été dans les dernières années.

Si je supporte relativement bien de sortir la peau « nue » quand je sais que la journée va être tranquille (petite promenade mais aucune sortie, par exemple), sortir sans fond de teint n’est pas toujours simple. Surtout quand ma peau tire la gueule, que je ne me suis pas maquillée et que s’annonce une session shopping. Il n’y a rien de pire pour le moral que l’éclairage des cabines d’essayage pour te pourrir la journée.

Bref. Globalement, sortir non maquillée quand il n’y a rien d’important de prévu, ça ne me pose pas (et ne m’a jamais posé) de souci. Par contre, lorsque je vivais en Espagne, il était pour moi hors de question d’aller au boulot non maquillée. Je faisais relâche le ou les jour(s) libre(s) de la semaine et le weekend en journée.

Quand je suis rentrée en Belgique, le temps de trouver un job, je ne me maquillais presque plus. Pour sortir et retrouver des amis ou pour un entretien. Pas plus. Et quand j’ai commencé à bosser, c’était make-up tous les matins. Enfin, correcteur-fond de teint-fard à paupière (ou pas)-mascara.

Et là, dernièrement, suite à un souci d’acné rosacée et une crème à appliquer deux fois par jour, j’ai laissé tomber l’étape make-up quelques semaines. Pas que le docteur me l’ait déconseillé, simplement, je ne me voyais pas appliquer du maquillage après la crème de soin (ou attendre 10 minutes-un quart d’heure entre les deux). Et donc, depuis presque un mois maintenant, je sors juste avec ma crème de jour sur le visage. Et même le soir, j’ai zappé la case maquillage. En même temps, avec le temps qu’il a fait aussi, ça ne servait pas à grand-chose. Et étonnamment, serait-ce un simple effet de cette pause ou un résultat plus profond de ma nouvelle routine visage, plus light, mais je trouve ma peau plus belle et tout à fait acceptable toute « nue ».

Ce qui ne m’empêche pas d’avoir toujours l’envie de me maquiller pour certaines occasions…

Et vous, sortir sans maquillage, c’est possible ou jamais de la vie ?