Le bilan des soldes

Finalement, plus les années passent, plus je me dis que les soldes et moi, c’est loin d’être une histoire d’amour.

Cette année, j’ai vaguement flâné sur les sites de vente par correspondance et finalement, si j’ai déjà du mal à y dénicher quelque chose en temps normal, là, en soldes, le stock un peu pauvre. Rien que niveau chaussures, peu de paires bénéficiaient d’une réduction intéressante. Alors qu’en magasin, en attendant au moins la deuxième semaine, je me suis offerte des bottines Pat*ugas à 50%.

Idem pour le manteau que je souhaitais racheter en soldes. À quoi bon attendre l’hiver prochain et payer le prix plein. Par contre, pour le coup, ça a été un peu galère…vu que je n’ai entamé les recherches que la dernière semaine, mais j’ai quand même fini par trouver mon bonheur.

Quant au jeans, c’est vraiment le hasard si je me suis penchée sur ce rayon l’avant-dernier jour…ou plutôt la faute au précédent qui m’ a traîtreusement lâchée.

Et pour couronner le tout, un sac en tissu, robuste quand même, à 50% chez N*f Naf. Même si le message sérigraphié (love and happiness ! ) n’est pas trop ma tasse de thé, trop girly à mon goût et avec des étoiles pailletées en plus, il est noir plutôt basique, avec quelques poches et juste parfait pour aller au boulot. Et inutile d’ajouter que le coté sérigraphié, j’essaye autant que possible de le tenir contre moi. Tout à fait le genre de sac que je n’aurais pas acheté à prix plein, quoi !

J’aime pas les soldes !

Définitivement, je crois. Déjà affronter une meute de gens arpentant un centre commercial, c’est l’horreur. Les gens n’avancent pas, voire vous bloquent le chemin; quand ils ne sont pas en meute et vous empêchent carrément de passer, les dépasser.

Et puis, dans les magasins, c’est pas mieux. La foule, encore. La file, parfois, souvent, à la caisse, aux cabines. Sans oublier le truc qui me rebute totalement : les vêtements pas mis en valeur dans lesquels il faut fouiller pour dénicher la perle.

Non, les soldes le weekend, c’est pas du tout mon truc !

Faire les magasins juste après les soldes…

c’est hyper frustrant. Vendredi après-midi, après un rendez-vous médical et juste avant un rendez-vous en institut pour un soin, j’ai tenté de faire un peu de shopping dans un centre commercial.
Mais grosse déception. Dans la majorité des boutiques, à peine la moitié de l’espace concernait la nouvelle collection. Pas des masses de choix donc. Et puis, entre le noir et blanc, très présent, et les couleurs très pâles qui ne me vont pas au teint, j’en ai vite fait le tour…
Par contre, je me suis bien rattrapée le lendemain chez P*int C*rré. Deux blouses (une D*sigual et l’autre Ver* M*da) et une robe Espr*t. Il faut dire que ces dernières semaines, j’ai des envies de jupes ou de robes. Il ne reste plus qu’à la porter maintenant !

Petit aperçu de cette blouse haute en couleurs…avec en arrière plan le miroir dans la chambre de Choupette :s