The wanderlust tag

Ça faisait longtemps qu’un tag n’était pas passé par ici et je pense bien que c’est le premier sur le thème des voyages… et je le dois à Wala.

1. Quel était ton premier voyage en avion ?

Vacances de pâques 2002, le voyage rhétos (dernière année de l’enseignement secondaire en Belgique) en Grèce, j’avais 17 ans.

2. Y a-t-il un endroit que tu revisiterais avec plaisir ?

Ça ne me dérangerait pas de retourner à Barcelone, qui a été un vrai coup de coeur cette année et l’Espagne en général reste une destination de choix pour moi.

3. Tu pars demain et l’argent n’est pas un problème. Tu pars où ?

Un voyage sur le continent américain avec étapes obligatoires au Costa Rica pour retrouver des couchsurfers rencontrés en Espagne, aller voir le Machu Picchu et boire un Pisco Sour au Pérou, visiter la Colombie Britannique au Canada ainsi que la province de Québec, la Nouvelle-Orléans ou alors un tour d’Europe, voire les deux !

4. Quel est votre moyen de transport préféré : train, avion, voiture ?

Tout dépend de la distance, du temps disponible et du coût ! En voiture, j’ai le mal des transports (même si ça va plutôt mieux ces dernières années). Le train, c’est pas toujours pratique quand les wagons n’ont pas été pensé pour accueillir les voyageurs et leurs bagages. L’avion, ça reste souvent le plus rapide quand on a pas de temps à perdre sur le trajet…

5. Ton site de voyage préféré

Eh bien, je crois que je n’en ai pas…

6. Où irais-tu juste par attrait pour la nourriture locale ?

Logroño (La Rioja, Espagne) sans hésiter et sa célèbre calle Laurel, pour les pinchos !

7. Y a-t-il un endroit où tu voudrais ne jamais retourner ?

A priori, aucune destination ne m’a jamais dégoûté à ce point. Maintenant, un restaurant ou un musée, ils doit sûrement y en avoir mais comme ça, je ne vois pas.

8. Peux-tu réciter ton numéro de passeport par cœur ?

Pas du tout ! Vive Schengen 😉

9. Préfères-tu un siège couloir, fenêtre ou milieu ?

Tout dépend de l’affluence dans l’avion… Si on peut se permettre une rangée pour soi (comme avec certains billets de Brussels Airlines), le siège du milieu est la meilleure option : lorsqu’on a aucun voisin, on a vue sur la fenêtre, on est pas bousculé lors de passage dans le couloir et on peut sortir facilement de sa rangée. Lorsque l’on a des voisins, la meilleure place est alors la fenêtre (si elle ne donne pas sur l’aile) ou le couloir, pour un long vol.

10. Comment passes-tu le temps dans un avion ?

Je lis, je dors parfois, je fais un sudoku, des mots croisés, j’écoute de la musique et si c’est un vol long, je regarde un film ou deux. Tout dépend de ce que j’emporte et de la durée du voyage.

Je passe maintenant le flambeau à Chibi, Maghily et Audrey Moo, sans obligation aucune.

signature

{TAG} Ce qui me rend heureuse

Ça faisait vraiment longtemps qu’un tag n’était pas passé par ici. Et puis, Chibi m’a tagguée et j’ai repris le flambeau…

Quel plat simplissime (sauf des pâtes) aimes-tu particulièrement manger ?

Un croque-monsieur. C’est dingue, mais j’adore ça. Et si j’ai des œufs dans le frigo, j’ajoute un œuf sur le plat par dessus.

La chanson qui te met de bonne humeur ?

Une chanson qui donne envie de bouger, de se remuer et avec du rythme. Ça peut aussi bien être une salsaton de Gente de Zona comme celle-là (et le clip me file encore plus la patate – pour les pressés, la musique commence à 30 secondes) :

ou quelque chose de « commercial » qui  a juste pour but de passer un bon moment sur le dancefloor.

Le moment de la journée que tu préfères ?

Ouf… De lundi à vendredi, je dirais quand on ferme la porte sur le dernier affilié de la matinée. Pause de midi, détente et papotages avec les collègues et parfois petits moments de déconne l’aprem quand on bosse sur l’administratif.

Une des plus jolies surprises que l’on pourrait te faire ?

Et bien, je ne sais pas, vu que ça doit être une surprise 😉 . Mais j’ai déjà eu la chance d’en avoir de belles : ce voyage gagné au Brésil par une amie et qui m’a proposé de l’accompagner, l’intégrale de Mafalda reçue pour mon anniversaire, les cadeaux qui font mouche de ma petite soeur, les petites attentions qui font mouche en général.

Ton vêtement fétiche ?

Pas glam pour un sou, mais je m’y sens trop bien, mon gilet-sweat bench à capuche en laine fourré polaire. Je le porte comme pull/veste en demi-saison et en hiver pour trainer à la maison. Confortable, chaud et réconfortant, que demander de plus ?

Le petit rien dans une journée qui pourrait te faire sourire ?

Un affilié content de ma prestation et qui repart avec le sourire, une correspondance de bus/métro/tram parfaite, recevoir un email d’une amie espagnole qui a le chic pour me faire rire, sourire avec ses anectodes et son ton si particulier.

Un de tes souvenirs les plus heureux ?

Ma première soirée de despedida en Espagne : regalitos, pintxos, bailes, risas et puis surtout un sublime tiramisu préparé pour moi par mon amie slovène (elle vient d’une petite ville près de la frontière italienne, ce qui explique le choix de cette douceur qu’elle réalise parfaitement).

Une fois où tu as pleuré de joie ?

De joie, je ne saurais dire, de rire, ça m’arrive assez souvent. La liste est donc longue et je ne me souviens pas d’une fois en particulier…

Une période de ta vie particulièrement cool ?

Mes années en Espagne. Si c’était pas toujours top-top niveau budget, entre le SVE et les années d’auxiliaire de conversation où j’avais une bourse et pas un salaire, le rythme était aussi super cool. 12h de cours/semaine maxi quand j’étais auxiliaire et si c’était un peu plus étoffé quand j’étais volontaire, c’était quand même plutôt relax. Et puis, j’ai des souvenirs dingues de toutes ces années, des rencontres et des amitiés qui durent encore aujourd’hui.

Un lieu que tu aimes/où tu te sens bien ?

J’aurais envie de dire mon salon, mais le fauteuil pourrait être un poil plus confortable pour lire/regarder la télé/buller en général. Mais je crois que ce sera quand même  cet endroit-là… surtout quand j’ai l’appart’ pour moi toute seule quelques jours. (ben oui, je passe finalement très peu de temps dans ma chambre en-dehors des nuits).

Ton plus grand bonheur du moment ?

Les repas en famille chez mes parents avec mes sœurs et leurs copains. Ce sont toujours de très bons moments où on rit beaucoup, on vanne un peu tout le monde et on finit souvent par un jeu de société.

Le souvenir auquel tu penses et qui te fait sourire à tous les coups ?

Feuilleter un album photo. Ceux des mes années en Espagne bien sûr mais aussi les plus récents. Je ne le fais pas souvent mais quand je m’y plonge, je peux y passer un long moment, le sourire aux lèvres.

Je n’oblige personne à suivre mais j’aimerais beaucoup découvrir vos réponses, Maghily, Miss Tamara, EmilieSunny et Xel0u le l0up, si tu passes par ici.

Signature

[Tag] 1,2,3…petits bonheurs quotidiens #3

Suite et fin de ce petit exercice en mode « positive attitude » avec la journée de jeudi.

En fin de matinée, j’ai appris, officieusement, que la collègue avec qui j’ai été engagée allait venir deux semaines dans le même bureau que moi. Chouette nouvelle car on s’entend bien et depuis la fin de l’année passée, on ne se voit que rarement, à l’occasion de formations. Et vendredi, ça a été confirmé par ma cheffe et comme promis la veille, j’ai fait celle qui ne savait rien.

En cours d’après-midi, on s’est arrangée avec une amie pour aller manger ensemble à midi le lendemain et passer l’aprèm ensemble. Et puis, on a eu du bol, il a fait super beau.

Et pour clôturer cette petite série, en rentrant à la maison, j’ai trouvé sur la table du salon l’exemplaire que j’ai gagné lors de la dernière « Masse Critique » de Babelio.

[Tag] 1,2,3…petits bonheurs quotidiens #2

Et on continue avec la journée de mercredi.

Mercredi, c’est le seul jour où je n’ai rien, mais rien, de prévu en soirée. Pas de cours de salsa ou de néerlandais qui, vraiment me bouffe ma soirée. Et j’en ai bien profité. Pris une douche un peu plus longue que d’habitude au lieu de me doucher en vitesse car il est déjà 22h, que je dois encore soigner quelques bobos (ce qui me prend au bas mot une demi-heure), que l’heure tourne et que demain, il faut me lever à 6h.

L’une de mes sœurs a récemment vécu, ou plutôt revécu, un moment difficile, un événement qui a eu des répercussions sur son comportement et sur sa manière d’être durant des années. Un événement qui fait qu’elle ne veut plus parler à nos grand-parents…enfin c’est surtout leur réaction actuelle quand ma mère a abordé le sujet avec eux. Bref, passons. À ce moment-là, elle m’avait envoyé un mail très touchant, qui l’air de rien nous a rapprochées, et j’avais donc pensé à lui envoyer une petite carte. Comme ça. Comme elle a du genre à tout laisser traîner, ma mère l’a vue, l’a lue et m’a dit que c’était sympa de ma part de lui avoir envoyé cette carte.

Ah, et aussi, pour la première fois depuis longtemps, la journée a été un peu plus calme au boulot. ça faisait longtemps mais ça n’a malheureusement pas duré longtemps.

[Tag] 1,2,3… petits bonheurs quotidiens #1

Je l’ai vu tourner et je m’attendais à être tagguée d’un jour à l’autre à mon tour. Donc, quand Lialia me l’a refilé, je m’y attendais.

Par contre, je vais (peut-être) prendre un peu de liberté avec les règles, même si il semble que chacun fasse un peu à sa guise. Je ne tagguerai personne mais si quelqu’un souhaite se prêter au jeu, qu’il me laisse un commentaire et je suivrais avec plaisir sa version de ce tag.

Allez, on commence avec la journée de mardi.

Une journée qui commence bien, c’est une journée qui commence à vélo. Alors que lundi, j’ai pris métro et tram pour aller au boulot et en revenir pour cause de risques de pluie, mardi, c’était vélo (comme mercredi et jeudi). Et c’est à chaque fois un plaisir. Sans compter que, comme je suis crevée, 20 minutes de vélo le matin, ça me permet d’arriver au boulot avec l’esprit clair.

En rentrant, il y avait une belle grande enveloppe dans ma boîte aux lettres et dedans, un sac d’Octopurse. J’ai poussé des « oh » et des « ah » d’admiration devant ce petit sac à main/pochette, encore plus beau que sur le site. Bref, ravie. Et en plus, c’est belge ! Cocorico 🙂 .

Et, dernier petit bonheur du jour, dans ma boîte mail m’attendant un message d’Olivier Moss, que connaissent les blogueur(se)s qui participent aux Matchs de la Rentrée Littéraire, m’annonçant que cette année encore j’étais sélectionnée. J’attends donc maintenant avec impatience « Le roi disait que j’étais diable » de Clara Dupont-Monod sur Aliénor d’Aquitaine.