Instantanés#24

Le bonheur est fait de petites choses, toutes petites choses simples pour qui sait les percevoir… Voici les petites perles de ces deux dernières semaines.

  • Les événements s’enchaînant, j’ai l’impression de pas avoir une minute à moi cet été. Et quand je l’ai, j’en profite pour ne rien faire ou lire un peu. Bref, je vis au lieu de traîner par ici et c’est plutôt bien.
  • Deux chouettes films vu dernièrement. The Guernessey Litterary Society, magnifique, et Tully, où je me suis demandé un moment où tout cela allait mener…avant la chute finale.
  • Quelques soirées avec une amie à la maison. Un air de vacances dès la sortie du boulot.
  • Un weekend en famille où tout n’était pas parfait mais où on a passé de bons moments.
  • De beaux moments devant les matchs.
  • De belles soirées dans Ses bras.
  • Un petit déj’ gargantuesque avec les collègues.
  • Des séances de shopping, en Sa compagnie mais aussi avec ma mère et mes sœurs.
  • Un petit gâteau de chez Meert.
  • Et une nouvelle semaine qui s’annonce bien chargée avec l’arrivée de mon amie espagnole dès demain…

Et chez vous, ce début de mois de juillet, c’était comment ?

signature

Advertisements

Instantanés#23

Le bonheur est fait de petites choses, toutes petites choses simples pour qui sait les percevoir… Voici les petites perles de ma semaine.

  • Être en train d’écrire un mail à une amie et recevoir un message de sa part. Apprendre qu’elle a bien reçu mon courrier avec la carte de métro édition limitée « Schtroumpf » et que ça a lui a fait plaisir. (Faut dire que j’ai craqué quand je les ai vues et comme elle vient à Bruxelles le mois prochain…)
  • Gagner un concours sur faceb**k. Ça fait toujours plaisir.
  • Avoir une semaine plutôt relax au boulot… à l’exception du vendredi, évidemment.
  • Retourner au cinéma, alors que je n’y suis allée qu’une fois sur tout le mois de juin. J’ai d’ailleurs plutôt bien choisi mon film, ça fait plaisir.
  • Passer une très bonne soirée en Sa compagnie et regarder le match dans ses bras.
  • Un chouette dimanche en famille, tous réunis et où Il était présent. Une grande première.

Et vous, vous retiendrez quoi de cette semaine ?

signature

Instantanés#22

Le bonheur est fait de petites choses, toutes petites choses simples pour qui sait les percevoir… Voici les petites perles de ma semaine.

  • Préparer un petit courrier pour mon amie espagnole qui viendra en juillet avec les cartes des use-it des villes qu’elle veut visiter, le plan du métro et une carte mobib édition limitée Schtroumpf. J’ai craqué, je me suis dit que ce serait plus pratique que d’emprunter celle de ma mère et puis, ce sera aussi un chouette souvenir de son séjour. Par contre, en mode boulet, j’avais collé les timbres à l’envers sur l’enveloppe et pour éviter de perdre ces timbres, j’ai dû coller une étiquette avec l’adresse dans le même sens que les timbres (bravo, si vous avez suivi et compris).
  • Le premier match de la Belgique. Bon résultat et chouette ambiance…pour un match vu avec mes collègues dans l’auditorium du boulot.
  • Déguster une petite glace melon-chocolat fondant en sortant du boulot sous le soleil.
  • Un dernier cours de yoga avant septembre. Mais la prof nous a préparé un mémo avec des exercices à faire pendant l’été. Reste plus qu’à me motiver pour les faire et retrouver le chemin de la piscine aussi.
  • Passer une belle soirée avec Lui.
  • Aller voir le deuxième match de la Belgique avec ma sœur, son mari, quelques-uns de leurs amis et Lui. Un chouette après-midi sous le soleil. J’ai d’ailleurs un magnifique coup de soleil juste sur le nez !
  • Et puis, cet après-midi, workshop de reggaeton et salsa avant le drink de fin d’année de mon cours de danse orientale. Une belle après-midi en perspective donc.

Et vous, vous retenez quoi de la semaine écoulée ?signature

Granada (Grenade), c’était…

Des cours de flamenco au Carmen de las Cuevas. Je ne m’y attendais pas, mais qu’est-ce que c’est difficile et technique, le flamenco ! Autant dire qu’en 5 jours d’initiation, si progrès il y a bien eu, on était loin de pouvoir affirmer qu’on dansait ! C’était chouette par contre. Y qué gusto, le bruit que font les chaussures et les golpes qu’il faut exécuter !

Des cours de littérature espagnole. Seule, avec une prof hyper passionnée. Comme j’étais la seule inscrite pour ce cours, je n’ai reçu que la moitié des heures mais j’y ai pris beaucoup de plaisir. Et l’accent donné sur Grenade et les parallèles avec l’histoire en ont renforcé l’intérêt.

Bref, pour des cours d’espagnol, de flamenco et de culture espagnole, je ne pourrais que vous conseiller le Carmen de las Cuevas !

Grenade, c’était aussi un appartement dans l’Albaicín. Donc, le charme de ce quartier où l’on peut être ébloui au détour d’une rue mais aussi ces rues escarpées. Autant dire qu’aller faire un tour au centre-ville, ça promettait un retour plutôt sportif !

20180515_094431

Un appartement partagé avec deux autres élèves. L’un qui était là, comme moi, pour une semaine, et l’autre qui était là pour six mois et en était déjà au quatrième. C’était assez sympa de se retrouver le soir et de papoter.

Grenade, c’est aussi son passé arabe et cette architecture typique. Restaurée ou reconstituée, souvent. C’est un patrimoine dont la prise de conscience de la valeur est plutôt récente.

20180514_113659

Ancien point d’eau, aljibe, transformé ensuite en four à pain.

Et puis, on ne pourrait parler de Grenade sans parler des splendeurs de l’Alhambra. C’est tout simplement à couper le souffle. Petit conseil en passant, même si on vous assène à l’entrée de vous présenter un quart d’heure avant votre heure de passage aux palais nasrides, franchement, ce n’est pas utile. Alors que j’étais arrivée dans la file, déjà longue, avec mon quart d’heure d’avance, il y avait encore des appels pour les gens du groupe précédent. Et puis, dès que l’on peut y entrer, le flux est tel qu’on se laisse porter et que, limite, on les traverse trop vite. Bref, laissez passer le gros du flux et vous pourrez alors profiter pleinement de la beauté des lieux.

Grenade, ce fut aussi de nombreux cafés, frappés et un chai massala latte pris dans des endroits agréables. Le Llevatécafe, à quelques rues de mon appartement et dont j’ai presque fait mon QG pendant cette semaine. Le 4 gatos dont le chai était un régal et les tostadas énormes. Sans oublier La finca où j’ai clairement bu le meilleur café de ma vie, à deux pas de la Cathédrale.

Grenade, c’était aussi mes premières vacances en solo (si on exclut mes escapades sur le chemin de Saint-Jacques). Et j’ai été plutôt satisfaite de cette expérience.

Et puis, Grenade, ce fut mon premier vrai hammam. Et là, je dois vous dire que j’ai a-do-ré. Je vais d’ailleurs regarder de plus près quelle est l’offre à Bruxelles. Moins touristique, plus authentique, me disait l’une de mes collègues. On verra. En tout cas, si vous avez besoin d’une pause détente entre deux visites touristiques, je vous conseille le hammam Al Andalus, à deux pas de la Plaza Nueva. Un moment de détente et de volupté à vous offrir.

signature

Les règles d’usage – Joyce Maynard

Petit à petit, ma pal diminue et surtout, le stock des livres achetés peu avant Noël lors de notre dernière excursion lilloise.

Résumé : Wendy, treize ans, vit à Brooklyn. Le 11 septembre 2001, sa mère part travailler et ne revient pas. Après une prise de conscience lente et terrible, Wendy et sa famille tente de continuer à vivre. Son chemin mène la jeune fille en Californie chez son père biologique qu’elle connaît à peine. Assaillie par les souvenirs, Wendy est tiraillée entre cette vie inédite et son foyer new-yorkais qui lui manque. Elle part alors à la découverte de ce qui l’entoure, faisant d’étonnantes rencontres : une mère adolescente, un libraire clairvoyant et son fils autiste, un jeune marginal qui recherche son frère. Ces semaines californiennes l’aideront-elles à aborder cette nouvelle étape de sa vie ? (Quatrième de couverture)

51d1ulk1-5l-_sx195_

Mon avis : En dépit du sujet on ne peut plus dramatique, c’est un livre magnifique sur le deuil et la vie qui continue, malgré tout. Si j’ai parfois pu être un peu agacée par certains comportements de Wendy, il s’agit cependant de comportements et attitudes tout à fait normaux venant d’une adolescente de treize ans qui se confronte à ses parents et cherche sa place dans cette famille.

Il y a une belle brochette de personnages, tous différents et touchants à leur manière, qui gravitent autour de Wendy. Tous lui apprennent quelque chose sur elle-même, sur cette période de sa vie et sur sa relation avec sa mère. C’est donc une histoire assez riche et intéressante.

Et puis, l’envie de tourner les pages et de lire « encore un chapitre. Juste un ! » est très présente. En tout cas, ce fut le cas tout au loin de ma lecture.

Un livre sensible et plein d’émotions que je vous conseille donc vivement.

signature

[Grenade] Mes bonnes adresses

Même si je n’ai passé qu’une semaine à Grenade et que j’ai profité d’avoir un appartement pour cuisiner un peu, voilà quand même quelques bonnes adresses que j’ai pu dénicher.

La Milagrosa

C’est le panneau avec la recette de la sangria, fun et amusante, qui m’a donné envie de m’y arrêter pour manger. J’ai plutôt bien fait car je me suis régalée. Croquettes de la semaine (chistorra y pimiento) suivies d’un hamburger. Un vrai régal. J’ai d’ailleurs mangé la tranche de tomate, chose que je ne fais ja-mais ! Apparemment, mais là, c’est une découverte a posteriori, ils privilégient les produits locaux et de saison (ce qui explique probablement le coup de la tomate).

20180519_131855

L’endroit est plutôt agréable et ils proposent des cocktails en soirée (pas testé). Plutôt bien situé, à quelques rues de la Cathédrale, c’est une adresse que je vous recommande chaudement.

Site web et adresse : C/ Jaúdenes 1, au coin de la plaza Alhóndiga

La seda

Ce restaurant-là, par contre, je l’avais repéré quelques jours plutôt. Forcément, ils proposent un menu bio, je ne pouvais pas passer à côté.

J’ai choisi le menu, clairement pas le moins cher de Grenade, mais les produits sont de qualité. Une tapa du jour (enfin, plutôt du picoteo), le primero, le seguno, le dessert et une boisson. C’était bon, j’ai pu profiter de la terrasse, un peu bruyante à cause des travaux, mais bon ce n’est pas leur faute. Une adresse à visiter si vous passer par là.

Site web et adresse : Plaza de Bib-rambla 6.

La flor del mercado

Pas testé, mais c’est une adresse conseillée par la guide avec qui j’ai fait la visite de Grenade. Plats du jour à 6€. Principalement à emporter mais il y a quelques tables pour manger sur place et des plats végétariens (histoire de changer un peu de la cuisine plus traditionnelle espagnole).

Page Facebook et adresse : Plaza San Agustín 17, en face du mercado San Agustín

La finca coffee

Alors, ça, c’est encore une adresse conseillée par la guide et franchement, j’y ai bu le meilleur café de ma vie. À deux pas de la Cathédrale, du café de qualité à un prix plus que raisonnable. Franchement, une adresse à ne pas louper !

Page Facebook et adresse : C/ Colegio Catalino 3.

4 gatos

Là, il s’agit d’une adresse qui doit être à mon avis plutôt bien connue. Difficile de passer à côté de sa petite terrasse quand on monte du centre-ville vers l’Albaicín. Cafés, jus frais, chai latte, petits déjeuners et tapas, à toute heure, vous y trouverez votre bonheur. Et si vous avez de la chance, peut-être même que vous pourrez vous installer en terrasse !

img_20180517_101815_42869343730.jpg

Site web et adresse : Placeta Cruz Verde 6.

Llevaté café

Alors, ça, ce fut mon QG pendant toute cette semaine. C’est là que j’ai pris mon premier petit déjeuner traditionnel, là que je passais prendre un café à emporter le matin ou encore là que je m’installais pour un frappé l’après-midi. L’endroit est tout petit mais très agréable. Je vous conseille de vous y arrêter si vous passez devant.

Page Facebook et adresse : C/ Agua del Albayzin.

Munira

Allez, une dernière adresse pour la route ! On change totalement de registre avec cette boutique de souvenirs/cadeaux située en plein centre de Grenade. Particularité : il s’agit d’artisanat local et particulièrement du travail du cuir. J’ai d’ailleurs acheté une petite manchette en cuir que j’adore et que je porte quotidiennement depuis. Il s’agit aussi d’une adresse conseillée par la guide et franchement, j’ai beaucoup aimé. Et apparemment, pas besoin d’aller jusque Grenade pour acheter ces pièces d’artisanat, leur site internet dispose d’un e-shop ! Ou comment voyager un peu tout en restant chez soi.

Site web et adresse  : Plaza Nueva 15.

signature