1Q84 – Haruki Murakami

J’ai commencé à en lire les livres 1 et 2 l’année passée en Espagne. À l’époque, j’en avais beaucoup entendu parler et toujours positivement. Les ayant dénichés à la Bibliothèque, je me suis empressée de les lire. Et là, tout récemment, je viens de finir le livre 3. Après quelques appréhensions parce qu’il y a quand même un an que j’en avais lu les tomes précédents et en espagnol en plus, j’ai passé une lecture agréable…

Résumé : Aomamé, 30 ans, thérapeute et professeur d’art martiaux, est fille de témoins de Jéhovah et a été élevée dans cette communauté jusqu’à l’âge de 11 ans, puis renvoyée par ses parents parce qu’elle a rejeté leurs croyances. Aomamé est une jeune femme secrète et solitaire qui travaille aussi comme tueuse à gages pour des missions dont l’objectif est toujours d’éliminer des hommes qui ont commis des violences à l’encontre de femmes.
Tengo, 29 ans, professeur de mathématiques, lecteur chez un éditeur, écrit mais n’a jamais encore réussi d’œuvre accomplie. Il est le fils d’un collecteur de la redevance pour la chaîne de télévision japonaise NHK. Son éditeur, Komatsu, lui demande de récrire en secret La Chrysalide de l’air, un manuscrit maladroit mais très original reçu d’une jeune fille de 17 ans, Fukaéri, pour le présenter au prix littéraire des jeunes auteurs.
Aomamé et Tengo se sont connus fugitivement à l’âge de dix ans alors qu’ils étaient élèves de la même classe. Cet attachement, dû notamment au fait que leurs parents les forçaient à les accompagner le dimanche lors de leurs démarches au porte-à-porte, les unit mystérieusement comme un philtre d’amour et les rapproche l’un de l’autre tout au long des trois volumes du récit. Les personnages se retrouvent dans un monde parallèle appelé « 1Q84 » par Aomamé (l’action se situe en 1984), et qui se trouve être le monde décrit dans le roman de Fukaéri. (Wikipédia)
Mon avis : C’est une histoire dense, complexe où l’on ne parvient pas toujours très bien à distinguer l’endroit où l’auteur veut nous emmener. Il m’a laissé une impression difficile à décrire et à mettre en mot. Par contre, le suspens présent dans les trois livres donnent à la lecture un caractère d’urgence. J’avais une envie très forte de connaître le fin mot de toute l’histoire, de savoir si Aomamé et Tengo vont finir par se retrouver dans ce monde parallèle et d’y échapper. Par contre, il me faudra attendre encore le(s) tome(s) suivant(s) pour voir ma curiosité assouvie…

2 réponses sur « 1Q84 – Haruki Murakami »

  1. Fonce, même si les histoires un peu fantastiques ne sont pas trop ma tasse de thé, j'ai bien apprécié 1Q84… alors, si c'est plus ton style de lectures, ça te plaira sûrement 😉

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s