Un weekend en mode « défense verbale »

Trois semaines après mon weekend d’auto-défense, j’ai remis ça. Cette fois, avec la défense verbale et j’ai trouvé le stage encore plus intéressant.

Parce que si l’auto-défense donnait quelques trucs pour éviter l’agression physique ou parer tout type de transgression de nos limites personnelles, ça restait plutôt dans un contexte d’agression (ou du moins, c’est comme ça que je l’ai ressenti). Ici, il s’agissait plutôt d’apprendre des outils, des mécanismes pour se défendre face à tout franchissement de nos limites, que ce soit dans la rue, dans la sphère privée ou professionnelle.

J’ai adoré parce que je pense que c’est accessible à toutes et que surtout c’est utile à toutes dans la vie quotidienne. C’est déculpabilisant, « oui, on a le droit de dire non, de dire quand ça ne nous convient pas même si ça peut froisser l’autre » et surtout ça renforce l’image de soi et la confiance de soi.

Que dire d’autre sinon vous conseiller de suivre à votre tour ce petit stage… ou de lire « Non, c’est non – Petit manuel à l’usage des femmes qui ont marre de se faire emmerder sans rien dire » d’Irene Zeilinger. Mais vous pouvez aussi faire les deux !

Toutes les infos : ASBL Garance

Signature

Advertisements

One thought on “Un weekend en mode « défense verbale »

  1. Ping : Non c’est non. Petit manuel à l’usage des femmes qui en ont marre de se faire emmerder – Irene Zeillinger | Et cr0quer la vie...

Ajouter votre grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s